6 conseils pour limiter les dégâts si votre habitation est dans une zone menacée d'inondation

05/11/15 à 14:27 - Mise à jour à 14:26

Dans les zones à risques, vous ne pouvez jamais totalement exclure les inondations. Ces six conseils vous aideront toutefois à limiter les dégâts.

6 conseils pour limiter les dégâts si votre habitation est dans une zone menacée d'inondation

© -

Ne relevez le terrain que si cela s'avère nécessaire

Par exemple pour l'accès à la maison. Et si vous remontez le terrain quelque part, creusez alors une même surface et un même volume à un autre endroit afin de compenser.

Placez le rez-de-chaussée suffisamment haut

De préférence 30 centimètres au-dessus de la dernière hauteur d'inondation. Demandez conseil à votre gestionnaire d'eau.

Installez un clapet anti-retour sur l'évacuation d'eau de pluie

Une inondation provoque une pression sur les égouts et peut éventuellement entraîner une circulation inverse.

Construisez des vides ventilés inondables

Vous limitez ainsi l'emprise de l'espace d'inondation. Placez les ouvertures suffisamment bas pour que l'eau puisse facilement entrer et, surtout, sortir des vides.

Construisez sur des pieux

Vous occupez ainsi moins d'espace inondable au sol.

Investissez dans une protection contre les inondations

Il existe des barrières anti-inondation que vous pouvez monter en quelques minutes devant les ouvertures (portes et porte de garage). Aggéres (www.aggeres.com) et Hydroprotect (www.hydroprotect.be) sont de belles références.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos