A Marcinelle, un projet résidentiel verra le jour sur un ancien site minier

16/03/18 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Belga

Au siècle passé, quand les mines faisaient la richesse du bassin de Charleroi, les hiercheuses tiraient, jour après jour, les wagonnets remplis de charbon. A Marcinelle, elles ont donné leur nom à un site minier qui laissera bientôt la place à un nouveau projet résidentiel résolument "vert".

A Marcinelle, un projet résidentiel verra le jour sur un ancien site minier

© Getty Images/Cultura RF

Porté par la société carolo Vandezande, le projet, présenté ce mercredi au Mipim, prévoit la construction de quelque 500 logements, d'une maison de retraite et d'une crèche. Des bureaux et des commerces de proximité sont également prévus sur ce parc urbain de 20 hectares. Au total, 1.200 personnes pourront y être logées.

S'il met à l'honneur le passé minier de la région, le projet - 100% privé - est néanmoins tourné vers l'avenir, avec une attention particulière portée à l'environnement, a expliqué Sylvie Vandezande, de la société éponyme.

Ainsi, un chauffage urbain basé sur la géothermie permettra à 20% des logements d'être autonomes. Des micro-éoliennes fonctionnant avec des vents de 5 km/h et pour lesquelles la société est en discussion avec la Sonaca, seront également placées sur les toits.

Les premiers coups de pelle sont prévus en octobre 2018, pour un budget total de quelque 130 millions d'euros, a encore indiqué Sylvie Vandezande qui compte sur le Mipim pour attirer des investisseurs.

Nos partenaires