Baisse de la consommation d'eau en Flandre

26/03/12 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Source: Je Vais Construire

En Flandre, la consommation d'eau a chuté de près de 10% entre 2000 et 2009. C'est ce qui ressort du tout récent "Indicatorrapport 2011" publié par l'équipe MIRA (Rapport sur l'environnement en Flandre, ndlr).

Baisse de la consommation d'eau en Flandre

© Thinkstock

De 2000 à 2009, la consommation d'eau courante, d'eau souterraine et d'eau de surface a connu une nette diminution. La consommation d'eau de refroidissement a également chuté sur cette même période. C'est au cours de ces mêmes années que la dépense en "autres eaux" a subi une augmentation relativement importante: entendons par là, la consommation en eaux usées, issues d' autres entreprises ou vendues entre sociétés, ainsi que l'eau provenant des produits ou de glaces.

La plus grosse consommation des foyers concerne l'eau courante. Une dépense qui s'est doucement réduite entre 2000 et 2009, passant de 110 litres quotidiens par personne à 'seulement' 100 litres. La consommation totale d'eau par l'industrie (exception faite de l'eau de refroidissement) est globalement restée constante entre 2000 et 2006, pour chuter ensuite de plus de 20% au cours de la période 2006-2009. Il se peut que la crise économico-financière soit impliquée dans cette diminution.

Une politique efficace

Autorisations, prélèvements, sensibilisation : c'est par le biais de mesures diverses que les autorités tentent de limiter la consommation totale d'eau - en particulier celle d'eau courante et d'eau souterraine. Une politique qui semble avoir un effet positif.

L'augmentation du prix de l'eau courante et la crise économico-financière sont d'autres facteurs possiblement impliqués dans cette baisse de consommation. L'objectif du plan MINA 2011-2015 est d'empêcher une éventuelle augmentation de la consommation d'eau au cours des quatre prochaines années.

Une réduction qui touche également le secteur de l'énergie

Si le secteur de l'énergie est de loin le plus gros consommateur d'eau de refroidissement, cet usage a progressivement diminué de 16% entre 2000 et 2009. Une réduction attribuée en particulier au passage des centrales à charbon aux centrales à gaz.

Connue de manière uniquement approximative, la consommation totale d'eau par le secteur agricole n'indique donc aucune tendance nette. En 2009, elle a cependant été estimée à près de 68 millions m³. L'agriculture utilise en priorité l'eau souterraine (55 millions m³). (RDM)

Nos partenaires