"Batibouw est un bel indicateur de l'importance du secteur de la construction en Belgique"

07/03/15 à 09:30 - Mise à jour à 09:30

Source: Je Vais Construire

Le dernier week-end de Batibouw 2015 a commencé. Geert Maes, l'organisateur du salon de la construction, conseille les futurs constructeurs.

"Batibouw est un bel indicateur de l'importance du secteur de la construction en Belgique"

© iStockphoto

Dans quel état se trouve le secteur de la construction?

"J'ai tendance à me montrer prudemment optimiste. La rénovation surtout a le vent en poupe et elle entraîne une progression structurelle. En outre, les taux sont historiquement bas, ce qui fait de 2015 le moment idéal pour investir".

"Pour moi, le succès durable de Batibouw est un bel indicateur de l'importance unique du secteur de la construction dans notre pays. Depuis 2000, tous les palais sont remplis, ce qui est une belle prestation, car nous sommes le seul salon à occuper tous les palais de Brussels Expo, soit 120.000 mètres carrés de sol, chaque année. Aussi est-ce seulement en Belgique que les consommateurs ont la mentalité de choisir leur chaudière ou leur brique eux-mêmes.

Quels sont les défis?

"Les jeunes ont souvent du mal à obtenir un emprunt parce que les banques demandent un apport personnel plus important. Batibouw est le moment où les projecteurs sont braqués sur tout le secteur de la construction, donc il est logique que ce sujet ait été très discuté au salon. Batibouw se veut un catalyseur et une plateforme permettant de mettre certains points sur l'agenda. J'espère que nous pourrons continuer sur la lancée offerte par le salon".

"Le second défi est de rendre nos habitations moins énergivores. L'Europe nous impose de nouvelles constructions pratiquement neutres en énergie. Cependant, que faire des millions d'habitations existantes qui n'ont jamais dû subir une rénovation ? La Belgique compte quelques millions d'habitations, mais un grand nombre d'entre elles ont plus de quarante et même cinquante ans, et sont donc mal ou pas isolées. Malgré la limitation de certains subsides d'état, le potentiel est encore gigantesque. Ceux qui rénovent intelligemment continuent à faire une très bonne affaire, finalement rien ne change à cette base, mais de nombreux particuliers ne voient plus les arbres à travers la forêt".

Avez-vous des conseils pour les jeunes constructeurs?

Pour ceux qui désirent rénover, il est primordial de gérer intelligemment le budget disponible. Aussi est-il indiqué de travailler en phases, donc les bonnes rénovations dans le bon ordre. Si vous avez une isolation de toit et de mur défaillante, vous savez par où commencer. Il est donc inutile de compliquer inutilement les choses. Le double et triple vitrage et une nouvelle chaudière sont des investissements rentabilisés à relativement court terme. En outre, la maison augmentera de valeur à terme. Avec notre thème start to renovate nous voulons vraiment motiver les gens. Ne postposez plus les rénovations. Il est bon à savoir aussi que rénover n'est pas uniquement une économie d'énergie. Une enquête de Batibouw révèle en effet que pour la plupart des particuliers le confort est primordial. Aussi, les petites transformations de cuisine ou de salle de bains sont-elles particulièrement populaires".

"La même chose vaut pour les constructeurs enthousiastes. Pensez à ce que vous voulez vraiment et établissez vos priorités. Réfléchissez bien à ce que vous voulez. Ce n'est qu'ensuite que vous pourrez faire des choix réfléchis. La construction ne révèle pas de la raison pure, et certainement pas pour le Belge. Il faut s'y sentir chez soi. Choisissez avec votre tête et votre coeur. Pour moi, c'est cette combinaison qui fait la beauté du secteur de la construction".

(RDM)

En savoir plus sur:

Nos partenaires