Bruxelles: les moins nantis bénéficieront davantage des primes énergie

23/12/10 à 18:02 - Mise à jour à 18:02

Source: Je Vais Construire

Le gouvernement bruxellois s'est mis d'accord jeudi sur le nouveau régime de primes aux économies d'énergie.

Bruxelles: les moins nantis bénéficieront davantage des primes énergie

© Belga

Le gouvernement bruxellois s'est mis d'accord jeudi sur le nouveau régime de primes aux économies d'énergie. Ce dossier avait suscité une certaine friction entre partenaires de la majorité à la suite de l'ajustement budgétaire important qu'avait suscité le succès des primes en 2010.

Le PS avait averti qu'il n'accepterait plus de nouveaux "dérapages" l'an prochain et exigé l'instauration de plafonds de revenus. Certaines primes ont été adaptées en fonction de l'évolution technologique dans le domaine des chaudières à condensation et de l'isolation de vitrage. Selon la ministre de l'Environnement Evelyne Huytebroeck, près de 12 millions d'euros seront octroyés pour des investissements économiseurs d'énergie plus performants.

Concédant l'existence de "nombreuses discussions au gouvernement" sur ce point, la ministre a ajouté que les ménages disposant de faibles revenus (moins de 30.000 euros par an pour un isolé, moins de 45.000 pour un ménage à deux revenus) seront davantage épaulés dans leurs investissements économiseurs d'énergie.

Deux nouvelles primes

Les plafonds de revenus sont également majorés à raison de 5.000 euros par enfant à charge du ménage. "Ma volonté, a précisé Evelyne Huytebroeck, est de maintenir des objectifs à la fois environnementaux et sociaux dans le cadre du budget afférent aux primes".

Deux nouvelles primes à l'énergie sont dorénavant accessibles à Bruxelles: une prime pour les circulateurs de chauffage central avec un variateur de vitesse (classe A) et une prime pour la ventilation contrôlée à la demande (centralisée ou individuelle).

En savoir plus sur:

Nos partenaires