'Ces technologies sont-elles bien la priorité de la maison d'aujourd'hui ?'

05/03/16 à 09:17 - Mise à jour à 09:17

Pendant Batibouw, Eric Cloes, le rédacteur en chef de 'Je vais construire & rénover', nous donne quotidiennement sa vision sur le secteur de la construction.

'Ces technologies sont-elles bien la priorité de la maison d'aujourd'hui ?'

© Niko

Après avoir développé la voiture connectée, les informaticiens de l'ICT (techniques de l'information et de la communication, ndlr) se sont attaqués à la maison digitale. Alors que la domotique peinait depuis trente ans à se faire une place sur le marché de la construction, voilà que les applications pour smartphones et tablettes rendent la maison digitale plus sexy et plus accessible que jamais. Le contrôle du système de sécurité, la commande à distance de l'installation de chauffage ou l'assistance d'une personne vivant seule présentent de très nombreux avantages et améliorent sans aucun doute notre confort de vie au quotidien. La gestion de la maison à distance présente aussi un petit côté branché qui séduit les jeunes générations... et nous n'en sommes pourtant qu'aux balbutiements de ce gigantesque marché. Mais sans vouloir jouer les rabat-joie, ces technologies sont-elles bien la priorité de la maison d'aujourd'hui ?

Il est désormais démontré et admis que notre qualité de vie est étroitement liée à celle de notre environnement et de notre climat. Et ces derniers se dégradent à un rythme insoutenable. Chaque décision que nous prenons aujourd'hui pour améliorer l'équipement ou le fonctionnement de notre maison doit aussi être réfléchie dans une perspective collective. Isoler sa maison, ce n'est pas seulement améliorer son confort personnel et réduire sa facture énergétique, c'est aussi faire un geste utile pour le bien-être de tous. Et si l'impact de nos actions individuelles sur les bouleversements climatiques est infime, l'effet boule de neige ne doit pas être sous-estimé. La maison digitale a un avenir technologique certain. Si l'on veut qu'elle ait aussi un avenir socio-économique et écologique, il faudra qu'elle se concentre sur l'essentiel, à savoir une amélioration réelle de nos conditions de vie, accompagnée d'un impact limité sur l'environnement.

Eric Cloes

Rédacteur en chef

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos