Cogénération et certificats

14/03/11 à 15:27 - Mise à jour à 15:27

Source: Je Vais Construire

Produire chez soi chaleur, eau chaude et électricité avec un seul appareil? C'est possible grâce au système de cogénération.

Cogénération et certificats

© WhisperGen

En Wallonie, outre la prime fédérale, vous pouvez bénéficier de 20 % de subsides sur le montant résiduel, c'est-à-dire le montant après déduction des subsides fédéraux.

La région wallonne octroie également des certificats verts pour la réduction des émissions de CO2. Le calcul compare les émissions de la cogénération et celles de la production d'électricité par une centrale électrique performante et de chaleur par une chaudière. La méthode de calcul est précisée sur le site web de la CWAPE.

Région Bruxelles-Capitale

En Région Bruxelles-Capitale, vous pouvez recevoir, en plus de la prime fédérale, 25% de subsides sur le montant résiduel, c'est-à-dire le montant après déduction des subsides fédéraux. Ici aussi, des certificats verts sont octroyés pour la réduction des émissions de CO2.

Le calcul compare les émissions de la cogénération et celles de la production d'électricité par une centrale électrique performante et de chaleur par une chaudière. L'économie dépend naturellement du combustible utilisé et des caractéristiques de la microcentrale de cogénération. Vous trouverez la méthode de calcul sur le site web de la BIM.

Flandre

En Flandre, le régulateur flamand des marchés du gaz et de l'électricité (VREG) peut accorder des certificats cogénération pour les économies réalisées. L'aide de certificats cogénération est uniquement attribuée aux installations de cogénération qualitatives. Leurs spécifications sont précisées sur le site web de la VREG.

Un certificat cogénération est délivré par MWh (= 1000 kilowattheures) d'énergie primaire économisée par rapport à la production séparée d'électricité par une centrale électrique performante et de chaleur par une chaudière. Le calcul du nombre de certificats dépend dès lors du rendement de la centrale de cogénération et des rendements de référence pour la production séparée.

Le site web donne de plus amples informations à ce sujet. La valeur d'un tel certificat dépend du marché (avec un prix minimum fixe de 27 euros par 1000 kWh). Un certificat vert est également attribué pour chaque tranche de 1000 kWh d'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables.

Pour cela, vous devez toutefois utiliser un combustible renouvelable ou vert comme le biogaz, l'engrais ou les pellets. La méthode de calcul est également expliquée sur le site web de la VREG.

Nos partenaires