Comment les jeunes peuvent-ils acheter un logement abordable ?

28/04/16 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Je Vais Construire

Le tout nouveau numéro 'Je vais construire & rénover' est disponible à partir d'aujourd'hui. Le rédacteur en chef Eric Cloes se penche sur la pénurie de petits logements abordables et conseille de sortir des sentiers battus.

Comment les jeunes peuvent-ils acheter un logement abordable ?

© Belga Image

Tout récemment, une jeune collègue me faisait part de sa difficulté à acquérir une maison dans la périphérie nord de Bruxelles : les petites maisons financièrement abordables se vendent dans les 48 heures et à des prix largement surévalués, tant la demande est forte. "Si je dois payer le prix demandé, je ne peux plus me permettre de réaliser des travaux d'amélioration", me confiait-elle. Un problème récurrent pour de nombreux jeunes ménages. Comment devenir propriétaire dans de telles conditions ? Voici quelques pistes de réflexion :

Les équipements des maisons qualifiées de "correctes" (lisez "habitables") ne sont souvent plus conformes aux normes actuelles (électricité, chauffage, cuisine, salle de bains...). Pourquoi acheter une maison dite "équipée", si la première intervention consiste précisément à remplacer ces équipements ? Optez plutôt pour une maison plus ancienne et moins bien équipée, mais dont le gros oeuvre est sain. Il est d'ailleurs probable que celle-ci attire moins d'amateurs.

Pourquoi ne pas vous orienter vers autre chose qu'une maison ? Un ancien garage, une vieille grange, une étable... peuvent offrir des volumes intéressants à relativement bon prix. Bien sûr, tout doit être fait à l'intérieur. Mais sur le plan financier, il est souvent préférable de partir de rien que de démolir des murs et planchers pour ouvrir ou agrandir les espaces. Et puis, il est souvent plus aisé d'y réaliser les travaux par phases successives, en n'occupant dans un premier temps qu'une partie du volume.

Si vous n'êtes pas réfractaire à l'idée de partager votre logement, vous pouvez peut-être vous permettre de vous offrir une maison au-dessus de vos moyens. En effet, si vous achetez et rénovez une maison que vous divisez en deux logements distincts, le revenu locatif engendré payera une partie du remboursement de votre prêt hypothécaire. Et le jour où vos moyens vous le permettront, vous pourrez toujours vous réapproprier la maison tout entière. Attention toutefois à bien concevoir le projet dès le départ pour éviter les doubles coûts, et à vous informer au préalable auprès de votre administration communale sur la faisabilité de votre projet de cohabitation.

De nombreuses sociétés clé sur porte se sont muées en promoteurs immobiliers et proposent des maisons neuves compactes et peu énergivores à un prix correct. Il faudra évidemment vous contenter d'une surface de terrain limitée et d'une maison très simple, mais vous serez à l'abri des travaux pour quelques années...

Bref, sortir des sentiers battus est le message. Cela exige souvent de remettre son projet initial en question, mais le jeu n'en vaut-il pas la chandelle ?

Eric Cloes

Rédacteur en chef

Nos partenaires