Des malfrats falsifient les numéros de compte de factures

18/08/10 à 15:20 - Mise à jour à 15:20

Source: Je Vais Construire

Des malfrats ont déjà empoché cette année près de deux millions d'euros en interceptant des enveloppes contenant des factures et en modifiant, sur le virement, le numéro de compte, en le remplaçant par le leur.

Des malfrats falsifient les numéros de compte de factures

Des malfrats ont déjà empoché cette année près de deux millions d'euros en interceptant des enveloppes contenant des factures et en modifiant, sur le virement, le numéro de compte, en le remplaçant par le leur. Les victimes en sont quasiment toujours pour leurs frais, écrit mercredi le journal Het Nieuwsblad.

"La bande a intercepté une série de courriers de facturation envoyés par une entreprise à ses clients", explique-t-on à la direction Criminalité Economique et Financière de la police fédérale.

"Ils ont ouvert toutes les enveloppes et modifié le numéro de compte sur les formulaires de virement, soit en scannant le document et en modifiant le numéro avec un ordinateur, soit en mettant un autocollant sur le numéro, mais parfois ils ont tout simplement apposé un post-it sur la lettre indiquant 'attention, nouveau numéro de compte'. Les lettres étaient ensuite remises dans le circuit postal."

Pas responsables

Les victimes n'ont réalisé l'arnaque qu'en recevant par la suite une nouvelle invitation à payer. Rien que pour cette année, cette arnaque aurait déjà rapporté quelque deux millions d'euros. Il s'agit de bandes bien organisées, qui agissent vraisemblablement depuis l'étranger. On ne sait pas encore comment elles ont obtenu les lettres de facturation.

Dans la plupart des cas les victimes en seront pour leurs frais. "La loi sur les services de payement dit que les banques ne sont pas responsables quand elles ont effectué le versement sur base des données fournies par le client", explique la Fédération belge du secteur financier (Febelfin).

En savoir plus sur:

Nos partenaires