Energies renouvelables/UE: Des ONG dénoncent les retards pris en Belgique

26/08/10 à 16:37 - Mise à jour à 16:37

Source: Je Vais Construire

Plusieurs organisations environnementales (Greenpeace, WWF et Bond Beter Leefmilieu) appellent la Belgique à déposer aussi rapidement que possible à la Commission européenne son plan d'action pour les énergies renouvelables.

Energies renouvelables/UE: Des ONG dénoncent les retards pris en Belgique

Plusieurs organisations environnementales (Greenpeace, WWF et Bond Beter Leefmilieu) appellent la Belgique à déposer aussi rapidement que possible à la Commission européenne son plan d'action pour les énergies renouvelables.

Le gouvernement doit préciser dans ce document comment il compte porter à 13% la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique totale. "Dix-neuf pays européens ont déjà introduit leur plan, mais il n'y a aucune trace du plan belge", accusent les ONG.

Ce retard témoigne selon elles d'un manque de vision. "Le gouvernement met en péril le développement des énergies renouvelables et, par conséquent, le climat et l'économie", a affirmé Sara Van Dyck (Bond Beter Leefmilieu).

Mauvais signal

Que la Belgique soit l'un des seuls Etats membres, avec quelques pays de l'est, à ne pas avoir respecté l'échéance de fin juin constitue au mauvais signal au moment où elle prend les rênes de l'Union européenne, selon les ONG. Les organisations veulent surtout que l'objectif de 13% soit atteint intégralement en Belgique.

Elles craignent que la Belgique cède à la tentation d'acquérir son énergie renouvelable à l'étranger, alors qu'il est selon elles tout à fait possible de la produire sur le sol belge. Elles notent que le gouvernement flamand a mis l'accent sur le sujet, dans l'accord de majorité, et soulignent que le secteur permettra de créer de nombreux emplois.

Nos partenaires