Évacuation des eaux sanitaires et de l'eau de pluie lors d'une construction sous terre

19/06/13 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

Source: Je Vais Construire

Si vous disposez d'un terrain en pente et si vous pouvez concevoir votre maison de manière à ce que les eaux usées et les eaux de pluie s'écoulent vers les égouts publics sans devoir recourir à une pompe supplémentaire, c'est parfait.

Évacuation des eaux sanitaires et de l'eau de pluie lors d'une construction sous terre

© Sandy Macharis

Si vous disposez d'un terrain en pente et si vous pouvez concevoir votre maison de manière à ce que les eaux usées et les eaux de pluie s'écoulent vers les égouts publics sans devoir recourir à une pompe supplémentaire, c'est parfait. Dans le cas contraire, vous devrez prévoir une évacuation mécanique de l'eau à l'aide d'une pompe.

Le plus simple, c'est de pouvoir guider les eaux de la cuisine et de la salle de bains et le déversoir de la fosse septique vers une grande cuve tampon (en polyéthylène). Une telle cuve tampon a toutefois une limite (max. 18 000 litres). Une pompe dans la cuve tampon relève alors les eaux usées vers les égouts publics.
Cette cuve tampon rassemble toutes les eaux usées de la cuisine et de la salle de bains (eaux grises) ainsi que le déversoir de la fosse septique (eaux noires). Il est préférable de prévoir une pompe équipée d'un broyeur pour les toilettes situées au sous-sol. La conduite d'évacuation affiche un diamètre plus petit et les eaux noires aboutissent alors directement dans cette chambre de collecte.

L'eau de pluie arrive dans une citerne. Vous pouvez également utiliser cette eau pour les toilettes ou la machine à laver, en recourant naturellement à une pompe.
Vous pouvez doter les deux cuves d'une pompe qui relève l'eau, de préférence une pompe à immersion équipée d'un broyeur, d'un système d'alarme et d'un tuyau de refoulement d'un diamètre de 4 à 5 cm.

Les eaux usées du rez-de-chaussée aboutissent naturellement directement dans les égouts.

Évacuation des eaux de pluie

Si vous recourez à un talus ou un lanterneau, veillez à ce que l'eau s'écoule correctement et n'aboutisse pas dans les pièces de vie enterrées. Le niveau de l'avaloir pour l'eau de pluie doit être inférieur au niveau de l'espace de vie en cave.

Chantal Verrecas

Nos partenaires