Eric Cloes
Eric Cloes
Eric Cloes est rédacteur en chef de Je vais Construire.
Opinion

19/02/17 à 10:17 - Mise à jour à 15/02/17 à 16:46

Fini d'habiter un logement daté ?

Le rédacteur en chef de Je Vais Construire Eric Cloes pose un regard critique sur une série de chiffres consacrés aux logements belges et dénonce l'absence de vision à long terme des autorités régionales.

Seulement 4 % des Belges vivent dans un logement qui affiche moins de 10 ans d'âge. C'est la principale conclusion du recensement effectué en 2011 par le SPF Économie, et dont les résultats ont été communiqués au début de l'an passé. On note entre autres une forte augmentation de la proportion d'appartements par rapport aux maisons, comme le montre l'évolution des demandes de permis d'urbanisme sur les vingt dernières années : entre 1996 et 2014, le nombre de nouveaux appartements a doublé (de 16 893 à 32 579 appartements par an) alors que le nombre de nouvelles maisons individuelles a chuté de près de 30 % (de 31 631 à 22 211 maisons par an). Dans le même temps, la superficie moyenne des logements neufs est passée de 129 m² en 1996 à 96 m² en 2014.

Partager

Fini d'habiter un logement daté ?

Cette photographie du marché nous confirme, s'il en était besoin, à quel point la nouvelle construction individuelle est devenue inaccessible au plus grand nombre : coût élevé des terrains à bâtir, surcoûts liés aux exigences énergétiques, frilosité des banques à prêter le montant total de l'investissement, lourdeurs administratives, révisions du bonus logement, fiscalité peu motivante... Malgré cet état des lieux alarmant et les engagements pris par notre pays lors de la récente COP 21, les gouvernements régionaux semblent avoir beaucoup de mal à développer une stratégie cohérente sur le long terme afin de soutenir la nouvelle construction et la rénovation énergétique, garantes d'un important potentiel de réduction des gaz à effet de serre.

Nos partenaires