Forte diminution du nombre d'accidents sur les chantiers

07/05/12 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Je Vais Construire

Les chantiers comptent aujourd'hui 8.000 accidents de moins qu'il y a dix ans. C'est justement en 2001 que les coordinateurs de sécurité ont été introduits au secteur de la construction, écrit Het Nieuwsblad.

Forte diminution du nombre d'accidents sur les chantiers

© thinkstock

19.384 accidents de travail concernaient l'industrie du bâtiment en 2010. En 2000, le secteur en comptabilisait pourtant encore plus de 27.500 . D'après le médecin Louis Ide, également sénateur N-VA, "le nombre d'accidents a été réduit de 8.000 cas en l'espace de 10 ans. Cela prouve bien qu'il ne faut pas considérer l'insertion de coordinateurs de sécurité obligatoires comme une mesure en l'air". Le nombre d'accidents lourds a également subi une réduction de 2000 à 2010: 31 en 2000, 24 en 2010.

Le plus souvent, les accidents du travail du secteur de la construction sont dus à des chutes. "Nous continuons donc d'insister sur l'importance d'installer des bordures et des balustrades sur les chantiers", s'exclame Carl Heyrman, directeur général de l'institut de prévention du domaine de la construction. Selon Jean-Pierre Van Lier, président de l'association professionnelle des Coordinateurs de Sécurité (VC-CS), ces chiffres s'expliquent en partie par l'installation de panneaux solaires ronds et branchés, que l'on pose actuellement sur les toits beaucoup plus régulièrement qu'au cours des années précédentes. Jean-Pierre Van Lier se déclare en faveur du système qui contraint les maitres d'ouvrages à attester qu'ils ont bien été conseillés par un coordinateur de sécurité lors du dépôt d'une demande de permis de bâtir. "En Belgique, il arrive que les coordinateurs de sécurité soient appelés alors que les travaux de terrassement d'une bâtisse sont déjà terminés."

Le coordinateur garantit la sécurité du projet de construction. Il assure la réponse de l'avant-projet à l'ensemble des de sécurité et se charge de dresser un dossier d'intervention ultérieure. Depuis 2001, la présence d'un coordinateur de sécurité est obligatoire dès que le projet de construction fait appel à plus d'un entrepreneur. Prenez garde, toutefois : dans certains cas, les fournisseurs et les sociétés d'utilité publique sont considérées en tant qu'entrepreneurs. Une version simplifiée du règlement est d'application pour les travaux de construction et les rénovations dont la surface est inférieure à 500m². (Belga/KS)

Vous trouverez toute l'information nécessaire au recrutement d'un coordinateur de sécurité auprès du Comité National d'Action pour la sécurité et l'hygiène dans la Construction (CNAC).

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos