Huit conseils pour construire et rénover en optimisant les coûts

28/02/15 à 09:27 - Mise à jour à 00:44

À l'occasion de la première journée, de Batibouw, LE salon de construction de Belgique, la Confédération Construction prodigue quelques conseils pratiques destinés aux personnes qui projettent de construire.

Huit conseils pour construire et rénover en optimisant les coûts

© iStock

  • Privilégiez l'enveloppe du bâtiment. Créez une bonne isolation thermique des toits, murs et sols. Évitez les ponts thermiques et faites en sorte d'avoir une bonne étanchéité à l'air. Pendant le gros oeuvre, vous pouvez vérifier l'étanchéité à l'aide d'une infiltrométrie et la corriger en cas de nécessité. Les interventions dans l'enveloppe du bâtiment sont relativement bon marché et l'effet retour est également garanti même si les prix énergétiques sont plus faibles, probablement un phénomène passager, car à long terme les tarifs augmenteront à nouveau.
  • Si vous avez réussi à réduire la consommation énergétique à un minimum, pensez à installer un maximum de sources énergétiques durables. Depuis l'année passée, les nouvelles habitations doivent d'ailleurs générer une proportion minimale d'énergie renouvelable. Pensez aussi à l'utilisation de courants résiduels, tels que la récupération de chaleur d'air de ventilation.
  • Seuls les besoins d'énergie qui restent après les deux premières étapes peuvent être comblés de façon conventionnelle, avec des combustibles fossiles par exemple même si dans ce cas les appareils doivent bénéficier d'un rendement maximal. Faites installer des chaudières à condensation. Choisissez également des appareils peu énergivores pour l'eau chaude sanitaire.
  • Généralement, vous ne pouvez juger vous-même de ces éléments. Cependant, il est important de les vérifier avec un architecte ou spécialiste en énergie et de demander une analyse dans ce sens et les faire vérifier le cas échéant.
  • N'excluez pas les pompes à chaleur. Regardez leur rendement, exprimé en valeur COP et SPF. Le SPF tient compte de la température variable de la source de chaleur en été en hiver. Le COP ne le fait pas. Les pompes à chaleur se combinent avec le mieux avec un chauffage à température faible, tel que le chauffage par le sol et le chauffage à faible puissance.
  • Observez bien l'orientation des pièces. Vérifiez quelles pièces ont besoin de plus de chaleur et lesquelles moins. Disposez-les en fonction de la chaleur du soleil. Cet exercice aura généralement un effet positif maximal sur les coûts. Examinez bien l'utilisation de la chaleur du soleil en hiver et la prévention de la surchauffe en été. Un refroidissement actif exige beaucoup d'énergie.
  • Veillez également à la compacité du bâtiment. Les saillies augmentent le volume de l'habitation et le nombre de ponts thermiques. Une maison compacte répondra plus facilement aux exigences énergétiques.
  • Effectuez vos rénovations de façon réfléchie. Évitez le "rafistolage" d'interventions effectuées indépendamment les unes des autres. À la rigueur, travaillez en phases, mais faites faire un planning afin d'éviter les doubles coûts.

(RDM)

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos