'Il y a vraiment des maisons laides en Belgique, mais ces propriétaires sont heureux de leur habitation'

04/03/15 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

Vous avez des projets de construction ou de rénovation? Hannes Coudenys vous montre comment ne pas s'y prendre. Entretien avec l'auteur du blog et du livre.

'Il y a vraiment des maisons laides en Belgique, mais ces propriétaires sont heureux de leur habitation'

© Borgerhoff & Lamberigts

Sur son blog Hannes nous a déjà démontré plusieurs fois que les Belges et la construction ne vont pas toujours bien ensemble. Il a rassemblé les pires photos dans son livre présenté à Batibouw.

Tout a commencé par le blog Ugly Belgian Houses. "J'habitais près d'une chaussée flamande et il y a longtemps que je trouvais qu'on construit des maisons vraiment laides. J'ai alors commencé à publier quelques photos sur tumblr et très vite elles ont eu beaucoup de succès. Apparemment, je n'étais pas le seul de cet avis" explique Hannes.

Vu le succès du blog, l'éditeur Borgerhoff & Lamberigts a décidé d'en faire un livre. "Nous avons dû demander l'autorisation à tous les propriétaires des maisons que nous voulions publier dans le livre. Nous avons eu besoin d'environ un an pour visiter toutes les maisons. Il fallait également demander 'l'autorisation à l'architecte et évidemment tous n'étaient pas ravis. Nous avons reçu l'autorisation pour 50 maisons sur les 300 à 400 que nous voulions faire figurer dans le livre" explique Hannes.

"Les propriétaires des maisons publiés dans le livre sont parfaitement heureux dans leur habitation. Finalement, c'est une question de goûts et les goûts diffèrent. Certaines personnes s'en accommodent mieux que d'autres (rit). Ainsi, mes préférés vont à un petit château féerique et à une maison dont la boîte aux lettres est une version miniature".

Pour Hannes, le blog et le livre sont une façon agréable de s'occuper de sa grande passion : l'internet. "Pour moi, ça reste un hobby. Je suis surtout actif dans le digital et ce blog est une sorte de terrain de jeu pour observer le fonctionnement de réseaux sociaux. Mais je n'ai absolument pas l'ambition de donner des avis professionnels" conclut Hannes.

(RDM)

Nos partenaires