L'Alliance Emploi-Environnement wallonne se recentre sur le bâti et sa rénovation

31/03/17 à 11:16 - Mise à jour à 11:16

Source: Belga

La nouvelle mouture de l'Alliance Emploi-Environnement (AEE) wallonne se focalisera sur le bâti et plus particulièrement sur sa rénovation, a indiqué lundi le ministre de l'Energie Christophe Lacroix (PS), lors de la présentation du plan pluriannuel de l'AEE.

L'Alliance Emploi-Environnement wallonne se recentre sur le bâti et sa rénovation

© Getty Images/iStockphoto

Ce plan 2016-2019, présenté lors d'un dîner-conférence à La Hulpe, vise à stimuler la création d'emplois en adaptant le parc de logements, de bâtiments publics et privés afin de "répondre aux défis climatiques, énergétiques et démographiques", a détaillé le ministre. Lancé en 2011, le premier plan pluriannuel de l'AEE comprenait 50 mesures. Une évaluation de cette initiative a conduit au maintien, à la réorientation ou à la suppression de certaines d'entre elles.

Le nouveau plan, recentré sur l'efficacité énergétique et la rénovation du bâti, comprend désormais trente-six actions articulées autour de quatre axes.

Le premier d'entre eux consiste à "définir les normes et références applicables aux constructions et rénovation durable". La mise en place d'outils de labellisation des bâtiments durables, la promotion du vade-mecum de ces mêmes bâtiments ou encore la définition d'un cadre pour les "contrats de performance énergétique" font partie des actions prévues.

Le deuxième axe, qui entend "promouvoir la construction et la rénovation durable" , contient entre autres la promotion des matériaux innovants wallons de conception durable, la mise en oeuvre d'un label qualité des entreprises d'isolation et de ventilation, ainsi que la promotion du portail "construction durable".

L'axe central de cette Alliance est le troisième avec pour objectif de "stimuler la réalisation de projets de construction /rénovation durable". Les actions qui y figurent sont soit des aides financières directes (prêts ou primes), soit des mesures facilitant la gestion de bâtiments, en particulier sur le plan énergétique.

L'action 33 ce ce troisième axe, qui prévoit la rénovation des bâtiments publics régionaux sur le plan énergétique, a été épinglée par le ministre Lacroix. "Dans le contexte de la transition énergétique, il est important et même fondamental que les autorités publiques montrent l'exemple", a-t-il souligné.

Le dernier axe comprend quant à lui trois actions destinées à renforcer la qualification des élèves, étudiants du supérieur, demandeurs d'emploi et travailleurs en matière de prise en compte des enjeux de développement durable dans les métiers de la construction. Quarante-quatre partenaires publics et privés ont décidé de s'allier pour mettre en oeuvre les différents volets de cette alliance. Ils ont tous signé symboliquement un panneau lundi, marquant leur adhésion formelle à l'AEE.

Nos partenaires