L'électricité verte pas toujours aussi verte qu'il n'y paraît

14/02/11 à 18:23 - Mise à jour à 18:23

Source: Je Vais Construire

Il est des fournisseurs qui offrent aux consommateurs des contrats verts à 100% mais qui en même temps investissent dans des centrales nucléaires et des centrales à charbon.

L'électricité verte pas toujours aussi verte qu'il n'y paraît

© Thinkstock

L'électricité verte n'est pas toujours aussi verte que ce qu'affirment les producteurs. Ainsi, il est des fournisseurs qui offrent aux consommateurs des contrats verts à 100% mais qui en même temps investissent dans des centrales nucléaires et des centrales à charbon, selon une analyse de la politique des fournisseurs belges d'énergie réalisée par Greenpeace et Test-Achats.

"En 2009, jusqu'à 40% de l'énergie vendue a été présentée comme verte", a expliqué au cours d'une conférence de presse Michel Peremans, de Greenpeace. "Et pourtant, nous voyons que la production d'électricité verte en Belgique reste limitée à 6%. L'argent que les consommateurs dépensent à des contrats verts semble souvent aller à des investissements en énergie polluante."

Selon Greenpeace et Test-Achats, cette situation est notamment attribuable aux certificats européens, appelés "garanties d'origine", qui permettent aux fournisseurs d'électricité de déclarer qu'ils fournissent bien de l'électricité verte. Mais ces certificats ne prouvent qu'une chose, soulignent les organisations, que cette électricité verte a été produite quelque part en Europe et provient d'une source d'énergie renouvelable. De plus, ces certificats sont "très bon marché" puisque le fournisseur d'énergie ne paie en moyenne qu'un à deux euros pour une consommation électrique de 3.500 kwh par an (consommation d'une famille moyenne).

Meilleure information

Cependant, poursuivent Test-Achats et Greenpeace, le consommateur peut soutenir la production d'énergie renouvelable, en choisissant son fournisseur d'électricité. Les deux organisations ont ainsi établi un classement des fournisseurs présents en Belgique. Trois coopératives (Ecopower, Energie 2030 et Wase wind) figurent en tête, avec de l'énergie réellement 100% verte, suivies par des entreprises comme Lampiris, Belpower et Ebem qui offrent "un produit relativement vert mais loin des 100% annoncés."

Enfin, viennent Electrabel, Luminus, Nuon et Essent, qui investissent dans le renouvelable, mais "certainement pas assez pour pouvoir prétendre à une étiquette verte", selon les deux organisations, qui appellent notamment à une meilleure information du consommateur.

Nos partenaires