La nouvelle édition de 'Tu bâtis, je rénove' est disponible

22/01/15 à 08:00 - Mise à jour à 21/01/15 à 15:12

Source: Je Vais Construire

Le nouveau numéro de 'Tu bâtis, je rénove' est consacré à la cuisine ergonomique, les nouvelles toitures et l'autoconstruction. Voici d'ores et déjà l'introduction du rédacteur en chef Éric Cloes.

La nouvelle édition de 'Tu bâtis, je rénove' est disponible

© -

Start to renovate sera l'un des trois thèmes de la prochaine édition du salon Batibouw. Sujet d'actualité s'il en est, puisque la rénovation d'une maison existante attire de plus en plus de candidats. Il n'en reste pas moins qu'elle s'avère souvent plus complexe que la construction elle-même. Paradoxal, quand on sait que de nombreuses rénovations dites légères se réalisent sans l'intervention d'un architecte, ni d'ailleurs d'aucun autre professionnel du bâtiment. Et c'est là que le bât blesse ! Mal ou pas du tout informés, les candidats qui, guidés par leur seule inspiration, se lancent dans la rénovation de leur logement ont toutes les chances de commettre des erreurs souvent irréparables. Mauvaise priorisation des travaux, choix erronés des techniques et des matériaux à mettre en oeuvre, modification du comportement physique du bâtiment sans en connaître les conséquences indirectes... Autant d'exemples qui ne constituent que la partie émergée de l'iceberg.

Souvent considérée comme un luxe, la consultation préalable d'un professionnel reste pourtant la clé du succès. Faire appel à un notaire, un architecte, un auditeur énergétique ou un entrepreneur avant de prendre la moindre décision relève tout simplement du bons sens. La vulgarisation et la grande accessibilité de l'information ─ pas toujours fiable ni contrôlée ─ via des blogs ou autres réseaux sociaux ne constituent pas des alibis valables pour se passer des conseils d'un spécialiste in situ. Toutes nos maisons sont différentes et l'approche de chaque maître d'ouvrage très spécifique, un avis personnalisé n'est donc pas superflu. La méthode du "copier-coller" a aussi montré ses limites, et reproduire aveuglément ce que quelqu'un d'autre a réalisé, sans l'avis d'un spécialiste, ne pourra jamais donner entière satisfaction.

Pour savoir chez qui trouver le conseil adéquat, rendez-vous dans notre nouvelle rubrique "les partenaires de la construction", en fin de magazine. Chaque mois, nous vous y présenterons un professionnel et vous détaillerons le rôle qu'il peut jouer pour vous aider dans vos démarches. Et ne pensez pas que leurs missions soient hors de prix, nombre d'entre eux travaillent aussi en tarif horaire ou au forfait et, chez la plupart, un premier rendez-vous est même gratuit. Pourquoi vous priver plus longtemps de leurs précieuses connaissances et de leurs conseils avisés?

Éric Cloes

Rédacteur en chef

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos