La Wallonie lance les "ecopacks" le 1er mai

mercredi 07 mars 2012 à 13h10

Des "ecopacks" seront disponibles en Wallonie à partir du 1er mai afin de stimuler les investissements des particuliers qui veulent améliorer la performance énergétique de leur logement.

© Thinkstock

Cette formule associe les primes à l'énergie classiques, qui subsistent indépendamment de l'"ecopack", et l'octroi d'un prêt à 0 pc. "Si le gouvernement fédéral a supprimé la plupart de ses réductions fiscales, la Wallonie a gardé ses primes et les a même amplifiées", a souligné mercredi le ministre wallon de l'Energie, Jean-Marc Nollet.

Initié dans le cadre des alliances emploi-environnement, l'"ecopack" dispose d'un budget de 200 millions d'euros pour les trois ans à venir. Il s'adresse aux ménages dont les revenus ne dépassent pas 93.000 euros. Les particuliers, qu'ils soient propriétaires, propriétaires bailleurs ou locataires, pourront choisir les travaux qu'ils veulent accomplir entre deux types de bouquets. Des travaux de deux types au moins devront être accomplis: des travaux de performance énergétique comme l'isolation du toit, du sol, des murs, le remplacement des châssis, l'installation d'une chaudière à condensation, etc. combinés à des travaux induits comme le remplacement d'une conduite d'eau ou l'assèchement des murs, de petits travaux comme l'installation de vannes thermostatiques ou des travaux de production d'énergie renouvelable comme le placement de panneaux photovoltaïques.

Un bouquet A donne droit à l'"ecopack" classique: prime+prêt. Un bouquet B donne droit à un "ecopack amélioré": prime accrue+prêt.

Les prêts sont accordés par la Société Wallonne du Crédit Social (SWCS) ou le Fonds du Logement des familles nombreuses de Wallonie (FLW). Les ménages pourront emprunter au minimum 2.500 euros et au maximum 30.000 euros. Ils devront recourir à un entrepreneur enregistré (deux types de travaux peuvent toutefois être réalisés par les particuliers eux-mêmes) et se feront conseiller par un "éco-passeur". Ces "éco-passeurs" formeront un réseau de 250 professionnels situés sur l'ensemble du territoire wallon.

Pour tout renseignement, une centrale téléphonique est accessible au 078/158 008.

Avec Belga

Les infos de Je Vais Construire aussi via Facebook

Plus sur: , , ,

 

Réactions

CP49 | 8 mars 2012

@Roland47, les bords de toit en plomb, vs ne craignez pas une pollution du sol (après pluie etc) ? je ne vs critique pas, c'est une vraie question.

Inapproprié?

mortauGSM | 7 mars 2012

à quand le MALUSpack, qui permet au garagiste de brider les autos qui peuvent rouler à 260 km h,

Inapproprié?

Roland47 | 7 mars 2012

Du PIPEAU ces primes. N'oubliez pas que vous devez faire effectuer vos travaux par une firme déclarée. Le moindre des manoeuvres déclarés avec le taux dingue de taxation sur le travail de la Belgique vous coutera 50 Euros /H ! Avec le prix des matériaux en Belgique, votre prime sera vite partie ! Une seule solution: Travailler en famille. Vous ete électromécanicien, votre Beauf est plombier zingueur ? Pas de problèmes, la loi autorise le travail famillial jusqu'au degrés de beau frère. Au travail, achetez vos matériaux en France 1/4 moins chers et les primes qu'ils se les gardent..Des éco passeurs maintenant, encore des fonctionnaires, cela oui, pour le reste....Il y a quelques années, je m'étais renseigné pour remplacer ma toiture en ardoises + plate forme en zing. Prix moyen : 12.375 Euros par un "Artisan" Je l'ai faite avec mon beauf: 2.500 Euros de matériel en france et les bords de toits en plomb, pas en Rufing !

Inapproprié?

 

Réagir

Recevez hebdomadairement les dernières nouvelles du secteur de la construction/rénovation dans votre mailbox!

Inscrivez-vous à Je Vais Construire & Rénover newsletter hebdomadaire

E-mail:
 

Les articles les plus lus