Le Belge a-t-il toujours une brique dans le ventre?

21/02/14 à 10:29 - Mise à jour à 10:29

Source: Je Vais Construire

Le succès des constructions à ossature en bois et d'autres méthodes de construction pourrait faire croire que la popularité de la brique recule. Pourtant, une enquête réalisée à Batibouw révèle que la brique est toujours en plein essor.

Le Belge a-t-il toujours une brique dans le ventre?

© Thinkstock

"L'année dernière, nous avons réalisé les meilleures ventes depuis que nous avons commencé" déclare Sven Daniëls du fabricant de briques Nelissen. D'une part, c'est dû aux conditions météorologiques, comme l'hiver est doux, les entrepreneurs peuvent continuer à travailler et on vend plus de matériaux. D'autre part, une grande partie des ventes est destinée à l'export. Pourtant, la brique demeure très populaire en Belgique. "Les gens accordent de l'importance à d'autres détails et souhaitent peut-être un autre type de pierre, mais la brique reste le produit de construction le plus populaire" dit Daniëls.

Vandersanden Group souligne également l'importance de la brique. "Ces vingt dernières années, nos chiffres de vente n'ont fait qu'augmenter" déclare-t-il. Cependant, la pierre traditionnelle fait peu à peu place à l'aspect écologique. "Notre brique ZERO sans joints occupe 15% de notre vente". Les nouveaux systèmes durables gagnent en popularité suite à l'importance grandissante de l'aspect écologique autant pour le client que pour l'entreprise, ce qui n'empêche pas la brique de rester très répandue comme matériau de construction traditionnel.

Katrien Nottebaert, directeur marketing de Wienerberger, estime que c'est tout à fait normal. "Aucun produit n'est aussi durable que la brique, donc il n'est que logique que nos chiffres de vente continuent à augmenter depuis que l'aspect durable joue un rôle important dans la construction". Elle souligne également que la forme et la structure ont changé. "Nous devons répondre aux tendances, il faut par conséquent que les formes et les structures soient mises à jour". Ainsi, la marque propose des briques plus étroites, des ardoises céramiques ou encore les eco-bricks, réputées pour leurs qualités d'isolation.

"Une brique se compose d'argile, de sable et d'eau, des matières premières qu'on trouve en abondance en Belgique. Il ne faut donc rien importer, le produit bénéficie d'une longue durée de vie et est complètement recyclable. Pour moi, les briques sont synonymes de durabilité" estime Katrien Nottebaert.

Renske De Maesschalck

En savoir plus sur:

Nos partenaires