"Le bois est une alternative écologique accessible à tous"

24/02/14 à 17:06 - Mise à jour à 17:06

Source: Je Vais Construire

La durabilité, l'écologie et le bois sont les thèmes remarquables de Batibouw cette année. Bien que le Belge serait né avec une brique dans le ventre, il semble à présent découvrir la diversité du bois. Ophélie Eliat du Belgian Woodforum nous explique la recrudescence du matériau.

"Le bois est une alternative écologique accessible à tous"

© Thinkstock

Recrudescence

"Le bois est à la fois un matériau séculaire et très actuel. Il n'est pas étonnant que de plus en plus de gens aient recours au bois. C'est une matière naturelle, chaude et authentique qui nous relie à la nature" estime Eliat. "Ici au Belgian Woodforum, nous notons que le bois gagne en popularité. Nous recevons de plus en plus de demandes d'architectes, de consommateurs et de professionnels sur le matériau".

Le bois connaît un succès grandissant grâce à ses nombreux avantages. "La transformation de bois en produits demande beaucoup moins d'énergie que dans le cas d'autres matériaux. La production d'une poutre en bois demande cinq fois moins d'énergie que la production d'une poutre en béton aux caractéristiques comparables et produit moins de déchets. La longue durée de vie et le degré élevé de réutilisation contribuent également à la durabilité du matériau".

"En plus d'être durable, le bois est également un matériau sain" estime Eliat. Selon une étude du Centre de recherche technique de Finlande (VTT), le Fraunhoferbouwinstituut allemand et l'université technique d'Helsinki, le bois stabilise l'humidité atmosphérique et exercice donc un effet bénéfique sur le climat à l'intérieur de l'habitation. "Même quand il gèle à pierre fendre à l'extérieur, le bois dégage une agréable sensation de chaleur. Le matériau offre un confort thermique élevé. La multiplicité du matériau a contribué à son succès".

Durabilité et écologie

Mais pour assouvir la faim de nos constructeurs belges, il faut bien que ce bois sorte de quelque part? "Le marché belge propose un large choix d'espèces de bois indigènes, européennes et d'outre-mer" explique Eliat.

"Et le bois est un choix écologiquement justifié. Le transport n'est qu'un des facteurs qui détermine l'empreinte écologique. Le transport d'espèces de bois tropiques se fait par la mer et n'implique pas nécessairement une empreinte plus forte que lorsque le bois est transporté par la route depuis des lieux de récoltes plus proches ".

"Si les principes de gestion forestière durable sont respectés, la récolte de bois est écologiquement justifiée" estime la conseillère en bois. "Une gestion forestière efficace assure une croissance permanente de bois et une réserve de bois continuelle. Chaque année, la surface forestière de l'Union européenne croit de 510.000 hectares, notamment grâce à cette gestion durable".

En outre, le bois possède la caractéristique unique de pouvoir emmagasiner le CO2 pendant toute sa durée de vie. "Mais c'est justement la raison pour laquelle il est important de bien gérer les forêts. Dans une forêt non gérée, les arbres vieillissent, meurent et se décomposent sur place ce qui libère le CO2 et annule l'effet positif sur l'environnement.

Les espèces de bois se subdivisent en différentes classes en fonction de leur durabilité naturelle. "Les espèces de bois tropique disposent généralement d'une durabilité naturelle élevée, les espèces de conifères telles que les pins et l'épicéa ne sont pas suffisamment durables" explique Eliat. "Le Belgian Woodforum indique toujours que l'espèce de bois adapté doit être utilisée pour une application en particulier afin d'assurer la durabilité" déclare Eliat.

Payable

Le bois se vend à tous les prix. "Le prix du bois varie très fort en fonction notamment de l'espèce de bois choisie. Mais le prix de bois de conifères par exemple, qui tourne autour des 25 euros au mètre carré, est accessible à la grande majorité" estime la conseillère.

"Les amateurs de bois au budget limité ont intérêt à partir à la recherche d'espèces de bois moins connues. Beaucoup de gens se tournent vers le célèbre bois de hêtre ou de chêne alors que le marché belge propose des dizaines d'autres espèces qui possèdent les bonnes caractéristiques et qui sont moins chères. Les clients et les architectes tentent de se distinguer en partant à la recherche d'espèces de bois inconnues".

"Le bois constitue simplement le meilleur choix. Il présente tellement d'avantages, il est disponible en différentes catégories de prix et il s'adapte aux styles d'habitation rustiques, épurés et même minimalistes. Je pense que le bois est accessible à tous" conclut Eliat. (WB)

En savoir plus sur:

Nos partenaires