'Le dumping social nuit gravement au secteur de la construction'

16/04/14 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Je Vais Construire

Un contrôle mené sur un chantier à la gare de Bruxelles-Nord a révélé que des ouvriers portugais n'étaient payés que 3,40 euros de l'heure par leur employeur portugais. Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction: "C'est totalement inacceptable."

'Le dumping social nuit gravement au secteur de la construction'

Un contrôle mené sur un chantier à la gare de Bruxelles-Nord a révélé que des ouvriers portugais n'étaient payés que 3,40 euros de l'heure par leur employeur portugais. Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction: "C'est totalement inacceptable."

"Ce type de pratiques nuit gravement au secteur de la construction belge. La lutte contre le dumping social doit rester en haut de la liste des priorités." La lutte contre le dumping social est en effet un sujet de préoccupation depuis des mois. Les entrepreneurs belges font toujours face à la concurrence anormale des entreprises étrangères qui font usage de prix impossibles à contrer.

En 2013, pas moins de 8 entrepreneurs sur 10 ont perdu un marché au profit d'une entreprise étrangère. En outre, de nombreuses entrep rises étrangères détachent du personnel dans notre pays, ce qui renforce encore la distorsion de concurrence et entraîne beaucoup de cas de fraude sociale. Les répercussions pour l'emploi sont également importantes: sur une année, 6.000 emplois ont été per dus dans la construction.

Robert de Mûelenaere: "La Confédération dénonce depuis des mois l'usage abusif du détachement qui donne lieu à une invasion d'ouvriers étrangers très bon marché dans notre pays. Si nous soutenons les contrôles menés et les sanctions sévères du gouvernement, nous attendons plus. Il faut recréer des conditions propices à une concurrence saine dans notre pays. À cette fin, nous devons oser nous poser les bonnes questions par rapport à notre position concurrentielle, mais aussi exiger de l'Europe que le droit social et fiscal soit appliqué de la même manière dans les différents États membres."

Nos partenaires