Le préavis plus court pour les ouvriers du bâtiment n'est pas discriminatoire

01/07/14 à 15:39 - Mise à jour à 15:39

Source: Je Vais Construire

Soutenu par les syndicats de la construction, l'ouvrier du bâtiment a porté plainte à la Cour Constitutionnelle contre la discrimination présumée d'ouvriers en construction licenciés. Les délais de préavis pour les ouvriers du bâtiment sont effectivement plus courts que ceux d'autres employés. Cette information est relayée par la fédération flamande des PME dans la construction Bouwunie.

Le préavis plus court pour les ouvriers du bâtiment n'est pas discriminatoire

© belga

"Il ne s'agit pas de discrimination" explique Masschelein, administratrice déléguée de Bouwunie. "Les chantiers sont effectivement toujours de durée déterminée. Pour éviter que les ouvriers n'obtiennent que des contrats de travail de durée fixe, ou que les entreprises de construction ne fassent appel à des intérimaires ou à des sous-traitants, les employeurs de la construction préfèrent donner un contrat de durée indéterminée assorti d'un statut social plus solide et les avantages qui l'accompagnent. En compensation, ils prévoient un délai de préavis plus court".

Bouwunie est très déçue par la démarche des syndicats. Les partenaires sociaux viennent seulement, après des négociations difficiles, de conclure un accord sectoriel. Ils travaillent également à la réalisation d'un plan stratégique afin de relancer la croissance et la concurrence loyale dans le secteur de la construction. De cette façon, les syndicats étouffent l'espoir de voir tous les acteurs agir de concert (LVR).

En savoir plus sur:

Nos partenaires