Le secteur de la construction ne peut encaisser une hausse de la TVA

28/08/14 à 13:04 - Mise à jour à 13:04

Source: Je Vais Construire

Bouwunie, la fédération flamande des PME dans la construction, souligne l'importance de conserver les mesures de soutien (financières) pour le secteur de la construction.

Le secteur de la construction ne peut encaisser une hausse de la TVA

© Thinkstock

Les négociateurs du gouvernement fédéral envisagent d'introduire une baisse des charges. Même si Bouwunie estime qu'il est compréhensible qu'une telle baisse de charges ne puisse avoir lieu uniquement en économisant et qu'il faille déplacer certaines taxes, l'organisation insiste pour que l'une des propositions du Conseil Supérieur des Finances, à savoir la suppression des tarifs de TVA réduits de 6 à 12 pour cent, soit ignorée.

Ces deux dernières années, le secteur de la construction a perdu près de 10.000 emplois belges, notamment suite aux nombreux prestataires de service étrangers actifs en Belgique. La suppression de l'une des rares mesures de soutien au secteur de la construction, le tarif de 6 pour cent pour certains travaux de rénovation, ne manquerait pas de provoquer un carnage social.

Une telle mesure inciterait les clients particuliers à réengager plus de travailleurs en noir pour leurs travaux de rénovation ou à faire appel à des entreprises étrangères qui souvent ne respectent pas les règles belges, et même si elles le font, ne doivent pas payer de contributions ou de charges en Belgique.

La suppression exercera également un effet négatif sur la construction de logements sociaux qui bénéficie du tarif de 12% pour les nouvelles constructions. (LVR)

En savoir plus sur:

Nos partenaires