Le verre colore votre intérieur

29/08/12 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Je Vais Construire

Que ce soit par touches discrètes ou par une présence plus affirmée, l'usage de verres colorés permet de métamorphoser les intérieurs.

Le verre colore votre intérieur

© metalstep

Utiliser du vitrage coloré à l'intérieur ? Pourquoi pas... Bien plus que le simple plaisir visuel, il peut servir à égayer une pièce, à jouer le contraste ou à souligner un élément de l'aménagement. La couleur permet également de jouer sur les nuances pour rythmer ou agrandir le volume des espaces de vie.

Différents procédés permettent de colorer le verre tout en conservant sa transparence ou, au contraire, en le rendant opaque. La première technique, ancestrale, consiste à mélanger des pigments à la pâte initiale. La teinture se fait dans la masse : un art qui remonte au temps des compagnons verriers. Plus récemment, des systèmes d'opacification ont été mis au point, comme le laquage. Ce procédé a l'avantage de colorer le verre mais également de protéger la coloration des griffes et des taches puisque la couche de laque est apposée au dos de la feuille.

Must en matière de surfaces laquées : les tons pastels et les couleurs métalliques. La brillance de la laque peut également être mat. Plus opaque encore : les verres émaillés. Dans ce cas, une couche d'émail est apposée sur un verre clair. La surface conserve la brillance du verre tout en jouant le rôle d'écran par son opacité. On a presque l'impression d'être en face d'un autre matériau. Une variante de ce procédé consiste à réaliser un assemblage verre/film/verre, appelé le verre feuilleté coloré. Il se compose d'un ou de plusieurs films colorés de butyral de polyvinyle (PVB) enserrés entre deux feuilles de verre.

Un autre type de coloration du verre s'utilise davantage dans le cas de rénovations ou de transformations. Il existe des techniques - facilement réalisables par tout bon bricoleur - pour colorer des vitres existantes. La première consiste à utiliser un vernis gras coloré qui s'applique au pinceau directement sur la vitre, comme une peinture traditionnelle. La seconde demande un peu plus de précision. En effet, il s'agit d'appliquer des films colorés transparents vendus en rouleaux. On taille les morceaux de films avant la pose, en retranchant 1 à 2 mm de chaque côté des mesures de façon à pouvoir chasser l'air lors de l'application.

Avant la pose, il faut nettoyer les vitres à l'eau savonneuse. Ensuite, on enlève la pellicule de protection du film et on réactive la colle en pulvérisant de l'eau savonneuse sur l'ensemble de la surface à coller. On applique le film sur la vitre puis on le lisse avec une raclette à vitres pour chasser l'air.

Ces nombreuses techniques permettent une utilisation du verre coloré dans la grande majorité des applications souhaitées : décoration murale, agrément de sol ou de plafond, composante de mobilier, élément de porte, cloisonnement particulier... Il est donc possible de colorer tout type de vitrage, existant ou neuf, et ce, sur tout type de support, qu'il soit lisse, texturé, plat ou en relief. Place à l'imagination...

Cécile Wolfs

Nos partenaires