Les agents immobiliers satisfaits de la proposition de CD&V d'augmenter la garantie locative

11/07/13 à 11:30 - Mise à jour à 11:30

Source: Je Vais Construire

Selon l'association des agents immobiliers, deux mois de garantie n'offrent pas suffisamment de garanties aux bailleurs privés en cas de dégâts au bien loué ou de non-paiement de loyer. Aussi, l'Institut Professionnel des agents Immobiliers (IPI) est particulièrement satisfait de la proposition du CD&V de rééquilibrer les rapports entre locataires et propriétaires en élargissant la garantie locative à trois mois.

Les agents immobiliers satisfaits de la proposition de CD&V d'augmenter la garantie locative

© Thinkstock

Si en 2007 la garantie locative avait été réduite de trois à deux mois, en pratique elle n'offre pas suffisamment de garanties. Il arrive régulièrement que deux mois de loyer ne compensent pas les pertes subies par des locataires problématiques.

Les agents immobiliers belges se réjouissent également de la proposition du CD&V. Eux aussi constatent que la garantie locative constitue une source de difficultés pour de nombreux propriétaires. Fréquemment, les bailleurs privés, souvent plus âgés, ne disposent pas de suffisamment d'énergie pour gérer les conflits liés aux loyers impayés et aux dégâts causés au bien loué. Les conséquences se font sentir sur le marché locatif privé où l'offre s'effrite lentement et les propriétaires deviennent de plus en plus sélectifs dans leur recherche de locataire.

L'IPI signale que les bailleurs seront plus rassurés par cette mesure et qu'elle donnera davantage d'oxygène au marché locatif. La régionalisation de la législation locative en 2014 pourrait constituer un point de départ important.

Un minimum selon le secteur

D'après le secteur immobilier, il faut minimum trois mois de garantie locative. Cependant, le secteur réalise que pour certains locataires il n'est pas évident de prévoir trois mois de loyer même si cette situation ne peut pas empêcher le rétablissement de l'équilibre de la législation locative. Pour rendre cette garantie accessible à tous les locataires, les agents immobiliers flamands suggèrent de prévoir un régime plus avantageux de subsides locatifs et d'une prime d'installation plus élevée. (LVR)

En savoir plus sur:

Nos partenaires