Les barrières anti-inondations, efficaces ?

29/05/12 à 09:35 - Mise à jour à 09:35

Source: Je Vais Construire

Certaines communes sont plus exposées que d'autres aux inondations en cas d'averses importantes. Sachez qu'il existe des solutions pour limiter les dégâts si votre habitation se situe en zone sensible

Les barrières anti-inondations, efficaces ?

© Hydroprotect

Certaines communes sont plus exposées que d'autres aux inondations en cas d'averses importantes. Ce phénomène, qui n'épargne ni les villes ni les campagnes, semble s'étendre depuis quelques années et fait de plus en plus souvent parler de lui. Sachez qu'il existe des solutions pour limiter les dégâts si votre habitation se situe en zone sensible.

Le principeEn cas de fortes intempéries, lorsque le sol ou les égouts ne parviennent plus à évacuer les eaux de pluie, celles-ci vont se répandre au-dessus du niveau du sol et s'engouffrer dans les maisons par tous les passages possibles : porte d'entrée ou de garage, soupirail, ventilation des caves...

À l'image des écluses ou des barrages, les barrières anti-inondations ont été conçues pour bloquer l'eau en dehors de la construction ou de la propriété et vous permettre de garder les pieds au sec. Il s'agit soit d'éléments empilables qui viennent s'insérer dans des guides fixés de part et d'autre de la baie à protéger, soit de barrières autobloquantes à insérer dans la largeur de la baie. Si vous optez pour ce type de protection, vérifiez que le système peut très rapidement être mis en place ; en effet, en cas de montée des eaux, le temps de réaction est souvent limité.

Où et comment les poser ?

Ces barrières sont généralement placées devant toutes les baies basses par lesquelles l'eau pourrait pénétrer dans la construction. Il existe deux modes de fixation : avec guides fixes ou sans guide.

Les guides fixes restent en place en permanence. Ils sont vissés aux façades et les raccords sont étanchéifiés. Cette solution est peu esthétique mais, dans l'urgence, il suffira de glisser les panneaux et de les bloquer par serrage. Elle est extrêmement rapide à la pose. L'étanchéité entre les guides et les panneaux est assurée par des joints de type néoprène comprimés par le serrage des panneaux.

Si vous ne souhaitez pas voir en permanence des montants apparents de part et d'autre de vos baies de porte et porte-fenêtre, une autre solution consiste à déployer la barrière et son cadre porteur au moment de l'intempérie. L'étanchéité est alors assurée par la pression du système sur une épaisseur de néoprène de l'ordre de 7 à 8 mm. La mise en compression dans l'ébrasement de la baie est réalisée par un système de vis pressées, semblables à celles d'un cric de voiture. Les fabricants annoncent une étanchéité comparable à celle de cinquante sacs de sable pour une hauteur de 68 cm. Pour les grandes ouvertures, il est possible de déployer plusieurs éléments sur la largeur de la baie.

Si les principales applications se situent au niveau des bâtiments eux-mêmes, il est également possible d'en poser au niveau des murs ou des barrières de clôture afin d'offrir une protection complémentaire contre les inondations. Il est aussi possible de protéger une allée de garage en pente en disposant une barrière entre les murs latéraux de soutènement des terres.

Cédric Bourgois

Nos partenaires