Les incitants fiscaux sont essentiels pour les chaudières au mazout

16/12/11 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Je Vais Construire

Après l'annonce de la disparition des avantages fiscaux liés aux investissements économiseurs d'énergie, la critique est rapidement venue du secteur des panneaux solaires et des fabricants de matériaux isolants. À son tour, Informazout souligne aujourd'hui l'importance des avantages fiscaux pour le remplacement des chaudières.

Les incitants fiscaux sont essentiels pour les chaudières au mazout

© Thinkstock

Selon une étude de McKinsey, les bâtiments offrent un potentiel d'amélioration de près de 50 % en termes de consommation d'énergie. En sachant que le chauffage représente environ 3/4 de l'énergie utilisée par un bâtiment, c'est un levier important de ces économies potentielles d'énergie qui est aujourd'hui menacé par ces mesures. Les incitants fiscaux pour les chaudières au mazout sont plus que nécessaires car, en Belgique, le parc de chaudières est très vieillissant. En effet, dans notre pays, plus de 400 000 chaudières ont été installées dans les années 1970.

Efficaces

Le remplacement d'une chaudière est un des moyens les plus efficaces dont disposent les citoyens pour réduire fortement leur consommation d'énergie et ce, sans de lourdes interventions au niveau de la construction. Avec des incitants fiscaux, l'investissement devient financièrement abordable pour beaucoup et est dirigé vers les chaudières à haut rendement les plus efficaces. Cet investissement assure une économie d'énergie significative et immédiate pouvant atteindre 40 % et s'amortit au minimum 2x sur la durée de vie de l'installation.

La première victime pointée par la suppression de ces incitants, le citoyen modeste, habite déjà souvent dans les logements les plus énergivores. Augmentant naturellement en cela, l'inégalité entre ceux qui peuvent se permettre ce remplacement même sans incitants et ceux qui ont peu de moyens, les déséquilibres économiques et énergétiques.

Informazout appelle les gouvernements fédéraux et régionaux à une concertation sur la mise en application des changements dans la politique fiscale relative aux mesures d'économie d'énergie. (RDM)

En savoir plus sur:

Nos partenaires