Les maisons belges sont trop chères de 50%

02/04/12 à 14:17 - Mise à jour à 14:17

Source: Je Vais Construire

La surévaluation des maisons en Belgique a atteint des sommets. Notre pays se situe désormais en tête des pays d'Europe en matière de coûts immobiliers. C'est ce qui ressort d'une enquête comparative menée par l'hebdomadaire britannique The Economist.

Les maisons belges sont trop chères de 50%

© Thinkstock

The Economist a comparé le prix des maisons avec les évolutions du montant des loyers encaissés par les propriétaires et les revenus moyens des personnes. De cette comparaison, il ressort que le prix des maisons serait surévalué de 56% en Belgique.

L'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) tirait la même conclusion il y a peu: le prix des maisons belges indiquent une surévaluation considérable. Il y a d'ailleurs matière à réflexion en ce qui concerne les prix trop élevés des maisons d'Europe. Avec une surévaluation de 47%, la France nous suit effectivement de près. Il semble également que le prix des biens immobiliers d'Espagne soient encore surévalués de 27% et ce, en dépit de la diminution des périodes précédentes.

En Irlande, la surestimation du prix des maisons a par contre chuté de moitié par rapport à 2006. Selon The Economist, le prix des biens fonciers allemands sont également sévèrement sous-estimés.

Les chiffres de The Economist ne doivent cependant pas être pris au pied de la lettre. Leur valeur est en réalité surtout indicative. Quoi qu'il en soit, il ne s'agit absolument pas d'une bonne nouvelle pour la croissance économique.

Johan Van Overtveldt

En savoir plus sur:

Nos partenaires