Les professions secondaires du secteur de la construction à la loupe

11/04/12 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

Source: Je Vais Construire

Comme bien d'autres déjà, le secteur de la construction rassemble un nombre croissant de travailleurs indépendants qui exercent le métier à titre accessoire.

Les professions secondaires du secteur de la construction à la loupe

© Thinkstock

En raison de la crise économique, une quantité croissante de personnes est amenée à combiner activité principale et petit boulot secondaire. Une tendance qui se ressent également au niveau du secteur de la construction. Bien trop souvent cependant, le statut de 'profession accessoire' sert de prétexte au travail au noir. La fédération flamande Bouwunie (qui regroupe les PME du secteur de la construction et en sert les intérêts, ndlr) propose aujourd'hui une série de mesures afin de mettre un terme à ces travers.

L'union appelle les particuliers à exiger des factures correctes. Elle cherche également à responsabiliser les clients en cas d'appel à des travailleurs exerçant une activité connexe au noir. D'après la Bouwunie, les particuliers seront chargés de vérifier si ces employés sont bien en ordre en matière d'obligations fiscales.

Les mesures proposées par la Bouwunie ont pour objectif d'encourager les particuliers à réclamer des factures. La fédération demande par exemple un taux de 6% d'application générale dans l'ensemble du secteur de la construction. Elle souhaite également faire profiter ses clients particuliers d'un panier de dépenses déductibles dans l'impôt des personnes physiques (IPP). L'union voudrait enfin réintroduire au secteur de la construction les réductions de charges relatives aux dépenses économes en énergie ainsi que les titres-service relatifs aux travaux intensifs. La facture deviendrait également obligatoire à l'achat de matériel de construction.

La Bouwunie réclame en outre un remaniement du statut des professions accessoires de son secteur. L'organisation souhaite une limitation à trois ans des faibles contributions propres au statut d'indépendant des activités secondaires. Après trois ans de profession accessoire, les employés à profession double se verront contraints de payer les contributions complètes. La Bouwunie prévoit également des droits de pension additionnels pour cette catégorie de travailleurs. (EH)

Nos partenaires