Les quinquagénaires offrent une seconde jeunesse à leur habitation

12/02/14 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Je Vais Construire

La plupart des quinquagénaires d'aujourd'hui ont du temps et un peu d'argent. Aussi, investissent-ils volontiers dans la rénovation de leur maison, que ce soit pour un coup de peinture ou une rénovation totale. En outre, 52 pour cent d'entre eux sont ouverts à l'idée de déménager une seconde fois.

Les quinquagénaires offrent une seconde jeunesse à leur habitation

© Thinkstock

L'ILIV, l'observatoire de la vie à la maison, a interrogé 771 quinquagénaires. Son enquête a révélé que 78 pour cent d'entre eux sont propriétaires de leur maison et que celle-ci ne prend plus la majorité de leur budget. Les soucis financiers diminuent et leur laissent la possibilité de réaliser de nouveaux projets.

L'attachement à l'habitation semble augmenter au fil des années. Alors que près de la moitié des quinquagénaires se disent ouverts à un déménagent éventuel, seuls 30 pour cent des septuagénaires se déclarent prêts à déménager. Les quinquagénaires sont aussi davantage dans la tendance du "logement successif" que les septuagénaires: ils sont prêts à adapter leur mode d'habitation en fonction de la phase de vie qu'ils traversent.

Le quinquagénaire soigne sa maison et a une idée précise de son aménagement. Et outre l'aspect esthétique de l'aménagement, il réfléchit à des adaptations à long terme. Une maison n'est jamais terminée, certainement pas si on a l'intention d'y rester toute sa vie. Près de la moitié des quinquagénaires envisageraient des travaux de rénovation alors que pas moins de 63 pour cent achètent régulièrement de nouveaux objets d'intérieur et de décoration. (AB)

En savoir plus sur:

Nos partenaires