"Les rayons UV émis par les lampes économiques seraient aussi nocifs que le soleil"

02/08/12 à 15:36 - Mise à jour à 15:36

Source: Je Vais Construire

Contrairement aux ampoules à incandescence classiques, les rayons UV émis par les lampes économiques seraient dangereux pour la peau comme le soleil, constatent les scientifiques.

"Les rayons UV émis par les lampes économiques seraient aussi nocifs que le soleil"

© reuters

Contrairement aux ampoules à incandescence classiques, les rayons UV émis par les lampes économiques seraient dangereux pour la peau comme le soleil, constatent les scientifiques.

Des scientifiques de la Stony Brook University de New York ont étudié in vitro, les effets des ampoules à incandescence classiques ainsi que des ampoules économiques (lampes fluocompactes) sur des cellules de peau saines.

Il en ressort que les ampoules économiques provoquent des dégâts au niveau des fibroblastes, les cellules de la peau qui produisent le collagène, et au niveau de la kératine, la protéine fibreuse présente dans l'épiderme, écrivent les chercheurs dans le journal scientifique Photochemistry and Photobiology.

Il ne faut pas s'asseoir trop près des ampoules économiques

C'est par les petites fissurations dans la couche de phosphore que peuvent s'échapper deux sortes de rayons UV : les UV-A, les moins dangereux, et les UV-C, filtrés par l'atmosphère. Les dégâts sur la peau seraient comparables à ceux provoqués par les rayons UV du soleil.

Les scientifiques mettent donc en garde : il ne faut pas s'asseoir trop près des ampoules économiques ou utiliser des ampoules économiques derrière une vitre.

Des substances toxiques L'utilisation d'ampoules économiques est sujette à controverse depuis longtemps déjà. Outre le mercure, les ampoules contiennent encore d'autres substances toxiques, comme les retardateurs de flammes et toute une série d'autres substances cancérigènes qui se libèrent en cas de bris de lampe.

La lumière artificielle est également jugée responsable de toute une série de problèmes de santé, comme les maux de tête, les migraines, la fatigue oculaire et les problèmes de concentration. (Belga/TE)

Nos partenaires