Obama s'engage à fond dans l'énergie éolienne en mer

15/09/16 à 16:42 - Mise à jour à 16:42

Le gouvernement américain a présenté de nouveaux plans pour le déploiement de parcs d'éoliennes en mer. Des éoliennes devraient être installées pour l'ensemble de la côte américaine, ce qui représente 86 gigawatts de courant pour 23 millions de familles.

Obama s'engage à fond dans l'énergie éolienne en mer

© Getty Images/iStockphoto

En Europe, les éoliennes en mer sont une vue familière, mais aux Etats-Unis, jusqu'à l'année dernière, il n'y avait pas le moindre parc d'éoliennes en mer. Avec la National Offshore Wind Strategy, cela devrait changer. Un premier parc d'éoliennes, modeste, devrait générer de l'énergie pour la côte de Rhode Island à partir de début novembre.

Le plan ambitieux est une collaboration des ministères de l'Energie et des Affaires Intérieures, et cadre dans le Climate Action Plan global de la Maison Blanche pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre.

Potentiel

Le plan voit l'énergie éolienne en mer comme une source énorme et inexploitée d'électricité sans incidence sur le climat qui, à terme, a le potentiel de générer le double d'électricité aux Etats-Unis.

Le gouvernement Obama voit la possibilité, à terme, de construire des parcs d'éoliennes pour des grandes parties de la Côte Est et de la Côte Ouest, les côtes d'Hawaï et des Grands Lacs. D'ici 2050, ces parcs pourraient générer une capacité conjointe de 86 gigawatts, diminuer les émissions des Etats-Unis d'1,8%, créer 160.000 emplois et approvisionner 23 millions de familles en électricité.

"L'énergie éolienne en mer peut offrir d'importants avantages écologiques et économiques pour les Etats-Unis", selon le plan. "C'est une forme d'énergie illimitée, sobre en émission de CO2 et nationale, qui se trouve proche des grandes villes, ce qui ne nécessite pas de construction de lignes à haute tension ou des projets à grande échelle dans des lieux où la terre est chère. Et une fois qu'ils seront construits, les parcs d'éoliennes produiront de l'énergie à un faible prix, fixé à long terme, ce qui entraînera une baisse du prix de l'électricité, améliorera la sécurité énergétique et créera un tampon contre la volatilité des prix des carburants fossiles."

Un éventail d'interventions

Afin de soutenir et de faciliter les projets, le plan prévoit un éventail d'interventions. Ainsi, plus de données météorologiques et sur l'état des sols seront collectées, afin de trouver les meilleurs emplacements. Il y aura aussi de l'argent pour la recherche sur le développement de turbines, en plus des lignes directrices claires pour les promoteurs de projets et d'une meilleure collaboration entre les services publics.

L'industrie se réjouit du plan. "Il y a cinq ans de travail pour la National Offshore Wind Strategy", dit Nancy Sopko de l'American Wind Energy Association (AWEA). "Cela se fonde sur le momentum du premier parc d'éoliennes en mer américain. Les Etats-Unis sont sur la voie d'un meilleur avenir énergétique, au bénéfice de la population, qui aura un air plus propre, et du secteur industriel américain qui pourra aider à la construction et à l'entretien de ces parcs d'éoliennes. Nous sommes impatients, conjointement aux deux ministères, de coopérer pour faire baisser le plus rapidement possible le coût de l'énergie éolienne en mer".

(IPS)

Nos partenaires