Peut-on lutter écologiquement contre les mauvaises herbes ?

06/09/12 à 14:48 - Mise à jour à 14:48

Source: Je Vais Construire

La plupart des produits mis à notre disposition pour détruire les mauvaises herbes ne sont pas tendres avec l'environnement ! Existe-t-il des alternatives ? Absolument !

Peut-on lutter écologiquement contre les mauvaises herbes ?

© Thinkstock

La plupart des produits mis à notre disposition pour détruire les mauvaises herbes ne sont pas tendres avec l'environnement ! Existe-t-il des alternatives ? Absolument !
Pour éliminer les mauvaises herbes de manière écologique, le mieux est d'éviter les produits à pulvériser. Que reste-t-il alors ? Outre l'arrachage manuel, on peut aussi éliminer thermiquement les mauvaises herbes (les brûler avec un brûleur à gaz ou de l'eau bouillante) ou le faire mécaniquement (biner, racler, gratter...).

Thermiquement

- Le brûleur à gaz
On peut détruire les mauvaises herbes à l'aide d'un brûleur à gaz conçu pour cet usage particulier. On les trouve dans la plupart des magasins de bricolage et jardineries. On peut aussi utiliser ce brûleur pour détruire les nids de fourmis, allumer le feu ouvert ou le barbecue, éliminer des couches de peinture et même souder ou, en hiver, dégeler les conduites gelées.
Cette méthode convient pour éliminer rapidement les mauvaises herbes sur de petites surfaces (terrasses, sentiers et voies d'accès). Le choc thermique (80 °) du brûleur fait éclater les membranes cellulaires des parties aériennes des plantes, de telle sorte que les sucs s'échappent. La plante flétrit. Si vous refaites le traitement toutes les deux semaines, les racines vont s'affaiblir du fait de cette perte de fluides et de forces, et la plante finira par mourir.

- L'eau bouillante
On peut aussi louer une machine pour asperger de l'eau bouillante sur les surfaces dures ou semi-dures. L'effet est le même qu'avec le brûleur à gaz.

Mécaniquement

La destruction mécanique des mauvaises herbes consiste à arracher celles-ci à l'aide de différents outils. Sur les surface dures ou semi-dures (gravier), on utilise un matériel spécialisé comme le sarcloir, la houe maraîchère ou la bineuse. Les cultivateurs sont dotés d'une ou deux roues escamotables. On peut y fixer une lame en V, une lame Delta, une lame patte d'oie ou une griffe.
Sur les dalles, il vaut mieux utiliser des brosses rotatives, éventuellement combinées avec un désherbage thermique. Ces brosses sont vendues dans les commerces spécialisés.

Petit conseil

En été, la plupart des communes organisent des soirées d'information concernant le désherbage écologique.

Info www.cecotec.be
www.wavedesherbage.be
www.weedcontrol.nl (information disponible en français)

Chantal Verrecas

Nos partenaires