Plus avec moins

19/06/12 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Je Vais Construire

Nous, les Belges, sommes de vrais champions de l'épargne. Du moins, lorsqu'il s'agit de nos sous... Mais sommes-nous aussi économes avec l'eau ? Dans un certain sens, oui.

Plus avec moins

© Thinkstock

Notre consommation est de 50 à 70 % inférieure à celle d'un Américain moyen, et se situe légèrement en dessous de celle des Japonais. En revanche, nous consommons entre 10 et 50 fois plus que les Africains. Économes ? Peut mieux faire.

Il existe actuellement des lave-vaisselle qui font briller vos assiettes avec moins de 10 litres. Et votre machine à laver dispose probablement d'un programme économique et/ou fonctionne à l'eau de pluie. Cette eau de pluie sert d'ailleurs de plus en plus pour la chasse des toilettes. Le grand consommateur reste donc l'eau chaude sanitaire de la salle de bains.

Vous pouvez réaliser des économies sur l'eau des bains de trois façons : en remplissant moins la baignoire, en partageant l'eau ou en la réutilisant. La première solution est évidente mais vous perdez en confort. La seconde est agréable et s'appuie sur le principe suivant : un plus grand volume corporel équivaut à un plus petit volume d'eau (à moins de laisser déborder la baignoire). La troisième mesure était appliquée plus souvent autrefois : tous les membres de la famille plongeaient chacun à leur tour dans le bain, sans remplacer l'eau. Le premier profitait d'une belle eau pure, le dernier devait se contenter d'une eau moins propre.

Quant à la douche, elle représente un beau potentiel d'économie. Les compagnies d'énergie insistent depuis longtemps déjà sur l'importance de réduire la durée de la douche, notamment en distribuant des petits sabliers ou en lançant des campagnes d'information très éloquentes. Le débit d'eau de la douche intervient également, ce qui nous amène au pommeau de douche économique.

Le principe d'un pommeau de douche économique est de vous offrir une même sensation de confort qu'un pommeau classique, tout en réduisant la consommation d'eau. Il n'existe toutefois aucune réglementation officielle sur ce qu'on entend par (plus et) moins. On suppose, de manière générale, qu'un pommeau de douche économique limite le débit à maximum 10 litres/minute. Il transforme l'eau en gouttelettes, en la mélangeant à de l'air. Ces gouttelettes sont réparties uniformément sur la surface du pommeau et génèrent un jet d'eau homogène. La surface du pommeau n'est pas le seul élément qui détermine la quantité d'eau qui coule. Le nombre de jets (trous) par unité de surface, l'orientation et l'emplacement de ces trous ont également un effet.

Un pommeau de douche économique vous permet de réduire votre consommation d'eau de 40 à 50 %, ce qui en fait un investissement intéressant, affichant un rapide retour sur investissement. Mais cette solution n'est pas toujours applicable. Si vous avez un chauffe-eau instantané pour préparer l'eau chaude sanitaire, le besoin réduit d'eau chaude peut être inférieur à la limite inférieure de la puissance de cet appareil. Pour des raisons de confort, il est même préférable de rester au-dessus de ce "débit de seuil". Cette valeur est indiquée dans la documentation technique de votre chauffe-eau instantané. Ce problème est naturellement inexistant en présence d'un ballon tampon d'eau chaude sanitaire.

Leen Peeters

Nos partenaires