Près de 1.400 victimes du CO en 2009 en Belgique

01/12/10 à 14:18 - Mise à jour à 14:18

Source: Je Vais Construire

Deux tiers des victimes ont moins de 40 ans, a précisé la ministre à l'occasion du lancement d'une nouvelle campagne de sensibilisation.

Près de 1.400 victimes du CO en 2009 en Belgique

© Thinkstock

Mille trois cent nonante-sept personnes ont été victime d'une intoxication au CO en 2009 en Belgique. Trente-cinq d'entre elles y ont même laissé la vie, contre 41 l'année précédente, selon des chiffres livrés mercredi à Anvers par le ministre de l'Intérieur Annemie Turtelboom (Open-VLD).

La plupart de ces intoxications surviennent entre novembre et mars. Deux tiers des victimes ont moins de 40 ans, a précisé la ministre à l'occasion du lancement d'une nouvelle campagne de sensibilisation.

"Les victimes habitent souvent dans de vieilles maisons dotées d'appareils de chauffage bon marché. Les pauvres et autres minorités sont bien souvent inconscientes du danger", a-t-elle indiqué.

Premiers signes

La nouvelle campagne, menée à l'aide d'affiches, brochures et romans photos, cible précisément les jeunes familles et les minorités, et ce dans 11 langues.

Incolore, inodore, le CO est généré lors de toute combustion incomplète. Il est en conséquence important de bien aérer la pièce ou se trouve l'appareil, et de faire entretenir celui-ci régulièrement. Les premiers signes d'intoxication au CO sont la fatigue, les maux de tête, une forme de somnolence et des vomissements.

En savoir plus sur:

Nos partenaires