Près de la moitié des employeurs prêts à engager des électriciens sans diplôme

28/03/13 à 09:08 - Mise à jour à 09:08

Source: Je Vais Construire

Une enquête parmi une centaine d'entreprises belges du secteur électrotechnique révélé que 43% des employeurs n'estiment pas qu'un diplôme soit essentiel pour engager un électricien. En outre, la connaissance de base pratique en électricité et l'expérience sont décisives lors de l'engagement d'un électricien.

Près de la moitié des employeurs prêts à engager des électriciens sans diplôme

© thinkstock

Ces exigences revues à la baisse sont-elles engendrées par une nécessité?

40% des employeurs déclarent qu'un diplôme spécifique n'est pas un must. Plus de 55% des répondants estiment qu'un diplôme est nécessaire pour certaines fonctions alors que pour d'autres fonctions une connaissance de base en électricité et de la motivation suffisent.

"Pour nous, c'est signe qu'il y a toujours un grand manque d'électriciens. C'est pourquoi les entreprises sont plus conciliantes à l'égard d'employés potentiels ", explique Hilde De Wandeler, directeur du centre de formation Formelec.

"L'étude démontre aussi la bonne volonté des entreprises du secteur. Les sociétés sont prêtes à former les personnes elles-mêmes. Autant sur le lieu de travail qu'à l'aide de formations externes, ce que nous ne pouvons qu'applaudir en tant que centre de formation.

Différences entre la Wallonie et la Flandre?

La motivation, l'expérience et une connaissance de base de l'électricité semblent donc les éléments principaux pris en compte quand un employeur décide d'engager un électricien, ce qui vaut autant pour les entreprises wallonnes que flamandes.

Cependant, on remarque des différences dans l'importance attachée à certains facteurs. Ainsi, seulement 31% des entreprises wallonnes estiment qu'une formation de base en électricité constitue un must absolu alors qu'en Flandre, ce chiffre ne s'élève qu'à 54%.

La formation reste importante

Malgré le fait que beaucoup d'entreprises sont prêtes à engager des personnes ne disposant pas du bon diplôme, pour de nombreux emplois, il reste un must. Comme le manque de techniciens en électricité qualifiés demeure immense, Formelec vient de lancer un site web entièrement renouvelé doté d'un catalogue en formations.

Ce site web permet autant aux jeunes qu'aux adultes de découvrir toutes les formations en électricité disponibles en Belgique. (RDM)

Nos partenaires