Trois contrats immobiliers sur 4 sont illégaux

25/05/10 à 17:22 - Mise à jour à 17:22

Source: Je Vais Construire

Trois contrats d'agents immobiliers sur 4 comportent une erreur et sont entachés de nullité, selon une enquête du SPF Economie, reprise mardi par La Libre Belgique et plusieurs quotidiens flamands.

Trois contrats d'agents immobiliers sur 4 comportent une erreur et sont entachés de nullité, selon une enquête du SPF Economie, reprise mardi par La Libre Belgique et plusieurs quotidiens flamands.

Cette situation a fait réagir l'IPI, l'institut professionnel des agents immobiliers, qui a envoyé un courrier à ses 8.500 membres dans lequel il évoque ces résultats "peu reluisants".

"C'est inacceptable, même si certaines infractions se résument à des erreurs minimes et si plusieurs d'entre elles ont été commises dans le but de rendre les contrats plus lisibles", explique Luc Machon, le président de l'IPI, dans les colonnes de La Libre.

Ce dernier annonce par ailleurs la mise en place d'un plan d'action visant notamment à une amélioration du cadre réglementaire, par la rédaction d'un contrat-type plus accessible au grand public.

En savoir plus sur:

Nos partenaires