Un gabion dans ma façade

06/06/12 à 10:53 - Mise à jour à 10:53

Source: Je Vais Construire

Qui pense "gabions" imagine principalement en trouver dans des aménagements extérieurs... mais ils peuvent aussi habiller les façades. Ce choix constitue même une réponse intéressante à certaines aspirations contemporaines, en offrant une large palette de teintes, d'effets, de reliefs et de matières qui personnalisent chaque projet.

Un gabion dans ma façade

© thinkstock

Qui pense "gabions" imagine principalement en trouver dans des aménagements extérieurs,mais ils peuvent aussi habiller les façades. Ce choix constitue même une réponse intéressante à certaines aspirations contemporaines, en offrant une large palette de teintes, d'effets, de reliefs et de matières qui personnalisent chaque projet.

Le gabion comme revêtement de façade permet de réaliser des parements minces, esthétiques, sans déformation, aux finitions précises et d'une mise en oeuvre rapide. Dans la majorité des cas, on parle de parement de façade car l'utilisation de gabions en paroi portante est beaucoup plus rare.

Dimension des casiers : de 50 à 70 cm de haut, de 100 à 140 cm de long et de 15 à 50 cm d'épaisseur. Cette modularité permet de traiter tous les types d'angles, linteaux ou d'encadrement de baies, et s'adaptent à tous les supports. Les panneaux métalliques se composent de mailles carrées ou rectangulaires. Les structures sont parallélépipédiques, drainantes, armées et monolithiques. Cette technique permet d'utiliser pratiquement tous les matériaux pierreux. Le remplissage est possible avant ou après la pose des structures mais pour éviter les tassements des pierres liés à la manipulation, la plupart des casiers sont remplis après leur pose, manuellement. Pour végétaliser le mur, un remplissage partiel en sphaigne est possible. L'utilisation de bandes de faible hauteur permet un arrangement facile et soigné du parement minéral (voir JVC n° 351).

Deux principaux types de mise en oeuvre existent :

1. Les gabions "boîte" électrosoudés

D'installation facile, ils sont immédiatement opérationnels et leur parement ne se déforme pas. Depuis peu, leur mise en oeuvre est facilitée par le renforcement des différents éléments et l'utilisation de moyens d'assemblage pneumatiques. La jonction des panneaux se fait par agrafage ou par spirales préfabriquées. Des tirants métalliques disposés au milieu des panneaux évitent le gonflement de ceux-ci. Ne nécessitant aucune ossature secondaire, il faut prévoir une assise horizontale ou de préférence une fondation en béton. En situation normale d'exposition et de chantier, pour des hauteurs ne dépassant pas les 7 m, il faut prévoir environ 2 fixations par mètre carré posé. Des platines en croix solidarisent les panneaux arrières au gros oeuvre.

2. Les gabions "béton" Ce type de structure permet de fabriquer des modules standards en béton armé, dimensionnés en fonction des contraintes techniques. La structure arrière en béton armé se compose en général de panneaux d'une largeur de 2 m et d'une épaisseur de 0,15 à 0,30 m. Le béton est coulé sur les pierres assemblées préalablement pour former une pièce monolithique. Cette technique permet également de composer des éléments courbes grâce à un agencement contre une grille tubulaire.

Cécile Wolfs

Nos partenaires