Un hiver prolongé coûte 15 millions d'euros par jour au secteur de la construction

16/02/10 à 19:38 - Mise à jour à 19:38

Source: Je Vais Construire

Le temps hivernal prolongé, qui dure déjà dix jours de plus que prévu selon la confédération flamande de la construction (VCB), coûte au secteur de la construction belge chaque jour environ 15 millions d'euros supplémentaires.

Le temps hivernal prolongé, qui dure déjà dix jours de plus que prévu selon la confédération flamande de la construction (VCB), coûte au secteur de la construction belge chaque jour environ 15 millions d'euros supplémentaires. Pour les entreprises de construction plus importantes, les coûts supplémentaires s'élèvent à plus de 50.000 euros par jour, indique mardi le VCB.

Ce calcul ne tient pas compte, selon le VCB, des coûts supplémentaires engendrés par la réorganisation nécessaire du chantier et les nouveaux rendez-vous à prendre avec les sous-traitants, ni même des dommages éventuels sur certains chantiers causés par les températures exceptionnellement basses de cet hiver. Il faut également tenir compte des amendes que peuvent se voir infliger les entreprises pour le non respect des délais de livraison.

"Les frais supplémentaires de 50.000 euros par jour ne peuvent pas être récupérés par les entreprises de construction, par exemple, en travaillant plus rapidement une fois la vague de froid passée, car pour travailler plus vite, l'entreprises devra louer davantage de matériel et payer plus cher les heures supplémentaires", explique le VCB.

Le nombre de jours durant lequel le secteur de la construction est immobilisé en raison du temps froid ne cesse d'augmenter. Actuellement, la vague de froid perdure depuis 30 jours dans la majorité des régions. Durant les hivers "normaux", cette prolongation hivernale ne dure que 15 à 20 jours.

Nos partenaires