Vande Lanotte et Wathelet demandent une analyse de l'évolution du prix de l'énergie

20/12/11 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Source: Je Vais Construire

Le vice-Premier ministre et ministre de l'Economie, Johan Vande Lanotte, et le secrétaire d'Etat à l'Environnement et à l'Energie, Melchior Wathelet, ont demandé à la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG) et à l'observatoire des prix de réaliser un rapport coordonné sur les prix de l'énergie et leur évolution, ont-ils annoncé.

Dans une lettre commune, M. Vande Lanotte (sp.a) et Wathelet (cdH) chargent notamment ses deux instances de vérifier s'il existe des facteurs objectifs qui justifient la différence de prix entre la Belgique et les pays voisins, ont-ils expliqué dans un communiqué.

Le gouvernement Di Rupo 1er a annoncé son intention de mener une politique de concurrence ambitieuse qui doit améliorer le pouvoir d'achat des citoyens et renforcer la compétitivité des entreprises. "Ceci n'est possible que si le secteur de l'énergie offre des prix corrects en toute transparence. A cette fin nos prix du gaz et de l'électricité ne peuvent être plus élevés que dans les pays voisins", ont expliqué le ministre de l'Economie et le secrétaire d'Etat à l'Energie.

Sur base des résultats de cette analyse et conformément à l'accord de gouvernement les mesures nécessaires, comme par exemple l'introduction temporaire d'un prix maximal, seront envisagées. "Le rapport devrait être prêt au plus vite", concluent MM. Vande Lanotte et Wathelet, sans toutefois indiquer d'échéance précise. (Belga/RDM)

Nos partenaires