Choisissez les éléments de chauffage

11/11/09 à 01:51 - Mise à jour à 01:51

Source: Je Vais Construire

Radiateurs, convecteurs, chauffage par le sol ? À vous le choix.

Choisissez les éléments de chauffage

© Comap

Radiateurs, convecteurs, chauffage par le sol ? À vous le choix.

Le chauffage central distribue dans toute l'habitation la chaleur produite à partir d'une seule source calorifique. En gros, la chaudière porte l'eau à température, une pompe la distribue dans les conduites vers des éléments de chauffage placés dans toutes les pièces de la maison.

Il peut s'agir d'un radiateur, d'un convecteur ou d'une installation de chauffage par le sol. Lorsque l'eau transitant dans les conduites s'est refroidie, elle retourne à la chaudière qui la réchauffe à nouveau.

Mais en se chauffant, l'eau se dilate ; le vase d'expansion récupère l'eau excédentaire pour éviter une hausse de pression trop importante dans l'installation. C'est un circuit fermé en boucle.

Réglage thermostatique

Le thermostat principal sert à ajuster la température dans les pièces mais aussi pour allumer ou éteindre la chaudière. Un thermostat conventionnel, généralement électronique, mesure la température de la pièce et la compare à celle préconisée. L'horloge tient compte de plages horaires prédéfinies pour ajuster la température (jour/nuit, week-end, etc.).

On ne placera jamais le thermostat principal sur un mur extérieur ou à côté d'un radiateur, et a fortiori de la chaudière. Le thermostat se mettra le plus souvent dans une pièce de vie (séjour).La température idéale en mode nuit est de 16°C, et de 21°C en mode jour.

Les appareils les plus perfectionnés se règlent même en fonction de la présence humaine. Ce thermostat principal est habituellement associé à une horloge et mettra le brûleur ou le circulateur en/hors service dès que la température minimale ou maximale de la pièce où il se trouve sera atteinte (généralement une pièce de séjour, loin d'une source de chaleur ou d'un orifice d'aération).

On peut également utiliser le thermostat principal avec un capteur extérieur. Il doit alors adapter la température de l'eau de la chaudière à la température extérieure : plus celle-ci est basse, plus celle de la chaudière doit être élevée.

Le thermostat principal ajuste la température en fonction de la pièce de référence, généralement une pièce de séjour (living, salon, salle à manger). Dans les autres locaux, les radiateurs seront équipés de vannes thermostatiques.

Sans cela, on ne peut ajuster la température de la pièce qu'en réglant les débits d'arrivée et de retour d'eau. Les vannes thermostatiques maintiennent la température sur la valeur réglée. L'ensemble des radiateurs ont des vannes thermostatiques qui permettent de régler la température radiateur par radiateur (en fonction du thermostat principal tout de même).

Radiateurs

L'installation des radiateurs peut se faire de deux façons : à conduite simple ou double. Dans ce dernier cas, le radiateur a des conduites séparées pour faire circuler l'eau de et vers la chaudière. Dans un système à conduite unique, les radiateurs sont connectés en série.

Ce principe plus ancien ne permet pas la circulation de l'eau pour chaque radiateur. La chaleur est uniquement réglée par la circulation de l'air autour du radiateur en ouvrant ou en fermant une vanne, pour ajuster la quantité de chaleur libérée. Les tuyaux seront encastrés dans le mur et sortiront parallèlement au sol, ceci afin de libérer le sol (faciliter de nettoyage, esthétique...).

A côté des radiateurs, on peut opter pour des convecteurs. Dans le cas d'un radiateur classique, la chaleur passe à travers des plaques et des tuyaux pour diffuser une chaleur de rayonnement ; dans le cas d'un convecteur, l'eau passe uniquement à travers une conduite entourée de lamelles.

Celles-ci, avec l'encadrement dans lequel le convecteur a été installé, dégagent une chaleur de convection. Une fosse à convecteur peut être une solution intéressante pour les locaux avec fenêtres coulissantes ou portes-fenêtres. L'effet des convecteurs est plus rapide que celui des radiateurs : ils se réchauffent mais se refroidissent aussi plus vite.

Les convecteurs sont souvent placés au pied des baies vitrées donnant vers l'extérieur, ils permettent de 'couper' l'air froid. Il faut le prévoir dès le début de la construction car il faut un espace dans les planchers afin de les placer. Il faut créer des fosses plus ou moins profondes en fonction du modèle prévu.

Chauffage par le sol

En raison de sa chaleur agréable, par rayonnement, et de sa consommation énergétique plus basse, le principe du chauffage par le sol est appliqué fréquemment dans les habitations neuves, et dans une moindre mesure celles en cours de rénovation. L'eau chaude circule dans des conduites placées sous le plancher, plutôt que dans des radiateurs classiques.

Ce processus est cependant moins rapide que les radiateurs, et encore moins que les convecteurs. Ce type de chauffage a une grande inertie, il faut du temps avant que la pièce soit chaude quand on le lance. L'avantage du système c'est qu'il chauffe la pièce jusqu'à une hauteur de +/- 160cm, il y a donc moins de déperdition thermique qu'un radiateur traditionnel. La sensation est assez agréable.

Cette infrastructure sert de chauffage principal de l'habitation, mais peut être utilement complétée par des radiateurs dans certaines pièces, qui chauffent plus rapidement, en particulier dans les habitations plus anciennes ou mal isolées.

Lorsque le chauffage par le sol est utilisé comme appoint, en complément d'un système classique, l'installation est identique mais la température de l'eau est plus basse. Ce dispositif procure de la sorte un confort de vie agréable et évite les planchers froids. Naturellement, tous les matériaux ne sont pas compatibles avec un chauffage par le sol.

Chauffage de l'air

Le principe du chauffage de l'air consiste à véhiculer l'air par un jeu de conduites, depuis la chaudière jusqu'aux différentes pièces de l'habitation, desservies par de petites grilles aménagées dans le sol et dans les murs. L'air chaud est mélangé à celui, plus tiède, de la pièce pour être évacué vers la chaudière, filtré et à nouveau réchauffé.

Cette infrastructure nécessite le nettoyage régulier des filtres mais aussi une infrastructure spécifique, il faut le prévoir dés le début de la construction. De plus, il faudra placer la chaudière sur un socle spécialemnt conçu pour son utilisation sinon il y a un risque de vibration et de bruit dans l'habitation.

Chauffage des murs

Les éléments chauffants peuvent également être intégrés dans les murs, sols et plafonds. Contrairement à l'installation conventionnelle, ce dispositif est entièrement invisible et n'occupe pas de place, mais tout comme le principe de chauffage par le sol, son action est plus lente que les radiateurs.

Mais il faut surtout, avant de commencer le gros oeuvre, avoir conçu l'intégralité du plan de l'habitation en fonction du chauffage. En outre, de hautes armoires et étagères peuvent empêcher une diffusion correcte de la chaleur.

Climabox

Les Climabox sont de petits appareils encastrés que l'on peut connecter à n'importe quelle installation de chauffage. La climatisation d'air et la ventilation sont des options aisément intégrables. Si vous avez de la place pour des radiateurs ou des convecteurs, vous pouvez envisager cette option.

Nos partenaires