Construction énergétique: le lexique

23/06/16 à 11:42 - Mise à jour à 11:41

Source: Je Vais Construire

On jongle souvent avec des termes tels que valeur K et niveau E, PEB et CPE, valeurs n50 et v50. Mais que signifient exactement ces termes ?

Construction énergétique: le lexique

© Getty Images/iStockphoto

PEB

L'abréviation PEB est synonyme de Performance énergétique des bâtiments. C'est une abréviation qui revient fréquemment dans le jargon professionnel depuis l'introduction de la réglementation éponyme. Cette réglementation impose à chaque nouveau bâtiment et à chaque rénovation importante de calculer un niveau E unique, lié au projet, qui est repris dans la déclaration PEB finale. Un certificat PEB est établi sur base de cette déclaration finale.

Les différentes Régions éditent à cet effet un logiciel PEB. Seuls les responsables/conseillers PEB agréés peuvent effectuer une déclaration PEB à l'aide de ce logiciel.

CPE

L'abréviation CPE concerne le Certificat de performance énergétique. Le CPE diffère en plusieurs points du certificat issu de la déclaration PEB. Le CPE a été spécifiquement conçu pour donner un indicateur aux bâtiments existants sur le marché immobilier - tant pour la location que pour la vente - en termes de consommation énergétique de l'immeuble. Cela doit permettre au candidat acheteur ou locataire de comparer plusieurs bâtiments entre eux.

Niveau E

Le niveau E est le score énergétique lié au projet, que chaque nouveau bâtiment belge est légalement tenu de présenter. Plus le niveau E est bas, plus le bâtiment est économe en énergie. Le niveau E seul d'un bâtiment ne permet pas de tirer beaucoup de conclusions générales.

Ce sont les gouvernements régionaux qui imposent les normes maximales. Pour l'heure, la Flandre exige un niveau E maximum de 50. En Wallonie, le niveau E doit être inférieur à 80. À Bruxelles, le standard passif constitue la référence pour les nouvelles constructions, à l'exception de la valeur n50 qui ne sera appliquée qu'à partir de 2018.

Valeur K

La valeur K d'un bâtiment est un chiffre qui indique le degré de pertes thermiques via l'enveloppe du bâtiment. Le calcul de ce chiffre tient non seulement compte du degré d'isolation global du bâtiment (les valeurs U de chaque élément de construction) mais aussi de la compacité de ce bâtiment.

La valeur K maximale s'élève aujourd'hui à 35 en Wallonie. En Flandre, elle est fixée à 40 depuis quelques années. À Bruxelles, le standard passif constitue la référence pour les nouvelles constructions, à l'exception de la valeur n50 qui ne sera appliquée qu'à partir de 2018.

n50

Cette valeur est un indicateur de l'étanchéité à l'air du bâtiment et, par conséquent, des pertes de chaleur qui vont de pair. La valeur n50 est le rapport du volume d'air qui transite chaque heure entre l'intérieur et l'extérieur par les défauts d'étanchéité de l'enveloppe du bâtiment, sous une différence de pression de 50 Pascal (Pa), sur le volume intérieur total de la maison. Cette valeur est mesurée par un test d'infiltrométrie et exprimée en m³/h.m³ ou h-1.

Par exemple, le standard d'une maison passive s'élève à n50 < 0,6 h-1, ce qui signifie que le volume d'air de la maison est renouvelé au maximum 0,6 fois par heure de manière incontrôlée.

v50

Cette valeur est également un indicateur de l'étanchéité à l'air du bâtiment. Elle détermine le débit de fuite. La valeur v50 est le rapport du volume d'air qui s'infiltre chaque heure par les défauts d'étanchéité de l'enveloppe du bâtiment, sous une différence de pression de 50 Pascal (Pa), sur la surface totale de déperdition de cette enveloppe. Cette valeur est également déterminée à l'aide d'un test d'infiltrométrie.

Cette valeur est exprimée en m³/h.m². Le calcul PEB utilise la valeur v50.

Pour les deux valeurs (n50 et v50), il faut garder en tête que plus le chiffre est bas, meilleure est l'étanchéité à l'air. Et cela peut avoir un impact positif sur le niveau E. Ces valeurs n'ont toutefois aucune influence sur la valeur K. Ni la réglementation PEB, ni les exigences BEN en Flandre n'imposent d'exigences spécifiques pour ces valeurs.

(Els Staessen)

Nos partenaires