La PEB fait (toujours) débat

01/03/15 à 09:42 - Mise à jour à 09:42

Pendant Batibouw, Eric Cloes, le rédacteur en chef de 'Je vais construire & rénover', nous donne quotidiennement sa vision sur le secteur de la construction.

La PEB fait (toujours) débat

© iStock

La dernière sortie en date du président du Front wallon des architectes ajoute de l'eau au moulin des détracteurs de la PEB. En publiant l'évolution des chiffres des émissions de CO2 dans le monde, il démontre que tous les efforts consentis en Belgique n'auraient diminué notre production de CO2 que de 8 millions de tonnes entre 2002 et 2012, soit une réduction de 0,0023 % de la production mondiale totale, alors que celle-ci croissait de 17,31 % sur la même période.

Au vu de ces chiffres, il apparaît que les mesures prises à ce jour n'ont pas eu l'effet escompté. Il nous paraîtrait donc plus judicieux de réfléchir à la PEB en termes d'amélioration globale de notre patrimoine bâti et de diminution de notre dépendance énergétique, plutôt qu'en termes d'impact sur le climat planétaire. Nous plaidons donc pour un recentrage des discours et des actions politiques sur une réalité plus proche des préoccupations quotidiennes des citoyens.

Des mesures structurelles peuvent être prises rapidement, comme faciliter l'accès au crédit hypothécaire et soutenir un niveau raisonnable de performances énergétiques pour l'ensemble des logements. En permettant à un grand nombre de consommateurs de remettre le pied à l'étrier de la construction ou de la rénovation, nous pourrions assurer la relance du secteur, entraînant dans une spirale positive des pans entiers de notre économie, tout en réduisant, indirectement, notre contribution au réchauffement climatique.

Eric Cloes

Rédacteur en chef

Nos partenaires