Eric Cloes
Eric Cloes
Eric Cloes est rédacteur en chef de Je vais Construire.
Opinion

22/02/17 à 16:41 - Mise à jour à 16:41

Le futur, c'est maintenant

Que tous les détracteurs et autres rabat-joie aillent se rhabiller. Avec l'atterrissage, le 26 juillet dernier, du Solar Impulse 2, qui a bouclé son tour du monde sans une seule goutte de carburant, les énergies renouvelables ont fait un pas de géant.

Le futur, c'est maintenant

© REUTERS

Nous ne sommes pas encore sur le point de prendre un avion solaire pour rejoindre nos lieux de villégiature, mais l'expérimentation en taille réelle de nouvelles technologies de captage et de stockage de l'énergie solaire a permis aux nombreuses sociétés partenaires de ce projet un peu fou de réaliser des avancées significatives. Ainsi, vous pourriez bien ne plus reconnaître vos modes de consommation énergétique dans les prochaines années.

Partager

"L'avenir est propre !"

Car de petites sociétés font aussi leur part du travail. Physee, une spin-off créée il y a deux ans dans le giron de l'université de Delft (Pays-Bas), vient de présenter la "PowerWindow", une toute nouvelle fenêtre dotée d'un vitrage capable de produire de l'électricité. Pas moins de trois technologies sont réunies dans ce prototype. Dans un premier temps, un coating luminescent posé sur le vitrage capte la lumière naturelle. Cette lumière est ensuite dirigée vers le périmètre du vitrage, à la manière des fibres optiques. Un ruban de mini-cellules photovoltaïques, logé dans le châssis de la fenêtre, sur le pourtour du vitrage, capte enfin la lumière et la transforme en électricité. La puissance actuelle de la PowerWindow est de l'ordre de 50 W/m², soit trois fois moins qu'un panneau photovoltaïque, mais l'université de Delft, actionnaire minoritaire de Physee et détentrice du brevet sur le coating, compte bien travailler à l'amélioration de ce rendement dans les prochaines années.

"L'avenir est propre !", a lancé Bertrand Piccard à son arrivée. "On croit que c'est de la science-fiction mais c'est en fait la réalité d'aujourd'hui", a-t-il ajouté. Les nombreuses évolutions récentes en la matière semblent bien lui donner raison.

Nos partenaires