Pas seulement du bois: quels autres combustibles pour les inserts?

06/11/14 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Quand on parle de cheminée ou de poêle, on pense avant tout aux bûches de bois. Le bioéthanol, le gaz, les pellets ou encore l'électricité constituent pourtant des alternatives.

Pas seulement du bois: quels autres combustibles pour les inserts?

© iStock

Un insert au bioéthanol est esthétique ; il peut prendre toutes les formes et ne nécessite pas de conduit d'évacuation ni de prise d'air pour son installation. Ultra design et facile à installer, cet appareil constitue toutefois davantage un objet décoratif qu'une réelle solution de chauffage (même d'appoint). Sa puissance est en effet très limitée et son utilisation n'est pas sans risque (dégagement de CO ou de CO2, risque d'incendie car la flamme ne brûle pas dans un espace fermé...).

Avec un insert à l'électricité, vous profitez du plaisir des flammes sans fumée ni odeurs. Cette solution, idéale pour les petits espaces ou les maisons à très faible demande énergétique, assure une diffusion homogène de la chaleur dans la pièce. Il s'agit toutefois du système de chauffage le moins écologique. Côté design, il y en a pour tous les goûts, du plus moderne au plus rustique. Leur branchement est évidemment un jeu d'enfant : pas de conduit de cheminée, seule une prise de courant est nécessaire ! Il ne faut pas chercher à comparer ce type d'appareil avec les modèles au bois ou au gaz, car leur fonction première est essentiellement décorative. En d'autres termes, un insert électrique n'est rien d'autre qu'un radiateur électrique offrant un aspect plus esthétique.

Un insert au gaz est également simple à installer, mais cette fois, la puissance de chauffe est bien présente. Son utilisation est très facile. Inutile de stocker du bois, d'allumer le feu... : une simple pression sur un bouton et les flammes virevoltent dans votre foyer ! À l'inverse des deux précédents, les inserts au gaz nécessitent une cheminée traditionnelle pour l'évacuation des fumées.

Enfin, les pellets constituent une dernière possibilité. De plus en plus de constructeurs proposent des inserts à pellets, voire des modèles bicombustibles (pellets/bûches). Vous retrouvez ici toute la souplesse de gestion des poêles à pellets dans un concept d'insert. La flamme est un peu moins chaleureuse, mais l'efficacité énergétique et la facilité d'utilisation sont au rendez-vous !

Benoît Bilocque - Econologic

Nos partenaires