Pompe à chaleur : de l'air extérieur à l'air intérieur

15/04/11 à 16:26 - Mise à jour à 16:26

Source: Je Vais Construire

Quels sont les avantages et les inconvénients de l'air comme vecteur de chaleur à l'intérieur ?

Pompe à chaleur : de l'air extérieur à l'air intérieur

© Van Marcke

Une pompe à chaleur air-air utilise l'air extérieur comme source froide et restitue ses calories à l'air intérieur. Déjà utilisé dans les années 1970, le système n'a pas connu de réelle percée chez nous. Pourtant, il fait partie de la vie quotidienne de nombreux Américains. Quels sont les avantages et les inconvénients de l'air comme vecteur de chaleur à l'intérieur ?

Le grand inconvénient réside dans le fait que, à même température, une quantité d'air peut contenir environ quatre fois moins de chaleur qu'une quantité d'eau. De ce fait, il faut apporter bien plus d'air que d'eau pour chauffer une pièce. D'où l'utilisation de gaines plutôt que de tuyaux.

Aujourd'hui, la qualité thermique des bâtiments est meilleure et la demande en chaleur moins importante. Cela permet de travailler avec des diamètres de gaine relativement réduits pour le chauffage à air.

Avantage

La possibilité de combiner chauffage, refroidissement et ventilation dans un seul système constitue le grand avantage. L'air frais extérieur du système de ventilation peut même être préchauffé avec la chaleur extraite de l'air évacué (via un échangeur de chaleur).

Vous réduisez ainsi la quantité d'énergie à ajouter pour chauffer la maison et diminuez directement les pertes calorifiques. L'apport éventuel de chaleur pour mettre à température l'air pulsé peut être assuré par la pompe à chaleur air-air.

Le rendement de la pompe à chaleur air-air dépend de la température de l'air extérieur et de la température intérieure souhaitée. La température hivernale moyenne est de 4,4 °C en Belgique et le nombre de jours vraiment froids est très faible. La pompe à chaleur air-air ne doit pas alimenter des heures à l'avance un système de restitution à haute capacité d'inertie comme le chauffage par le sol.

Contrairement aux systèmes à basse température (chauffage par le sol ou par les murs, par exemple), le chauffage à air chaud permet de travailler avec des températures de pulsion de 15 °C à 30 °C supérieures à la température ambiante. Plus cette différence de température sera grande, plus la pompe à chaleur devra travailler et plus le rendement sera faible.

Un professionnel

C'est pour cela qu'un dimensionnement correct réalisé par un professionnel est fondamental : l'installation doit être conçue de manière à ne fonctionner avec de hautes températures de pulsion que lorsque la température extérieure est extrêmement basse.

Si l'installation est bien conçue et la maison performante, la pompe à chaleur air-air, combinée à une récupération de chaleur de l'air de ventilation, offre un système très performant qui vous permet aussi de refroidir en été.

En effet, à l'instar de la chaleur récupérée de l'air de ventilation en hiver, vous pouvez récupérer le froid durant l'été.

La solution de la pompe à chaleur air-air mérite donc certainement d'être envisagée si vous construisez une maison basse énergie ou entreprenez de sérieux travaux de rénovation. N'oubliez toutefois pas de vous informer et de comparer.

Soyez attentif à l'aspect acoustique en observant préalablement des systèmes installés. Enfin, pensez à la problématique de l'entretien et de l'accessibilité de l'installation technique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos