Que faut-il savoir pour réaliser une telle installation ?

08/04/11 à 14:58 - Mise à jour à 14:58

Source: Je Vais Construire

Plusieurs paramètres sont pris en compte pour l'implémentation d'une éolienne. Il s'agit principalement de données météorologiques, techniques et législatives.

Que faut-il savoir pour réaliser une telle installation ?

© Van Parys Media

Plusieurs paramètres sont pris en compte pour l'implémentation d'une éolienne. Il s'agit principalement de données météorologiques, techniques et législatives.

1. Vue météorologique D'un point de vue météorologique, il est utile de faire réaliser une étude des vents. Pour ce faire, vous pouvez vous baser sur les données locales météorologiques s'il s'agit d'une petite éolienne de très faible puissance, mais vous devrez faire appel à des spécialistes pour des systèmes plus importants.

Il convient en effet de s'assurer que la future installation sera rentable. Une étude spécifique sur site vous permettra de prendre en compte tous les paramètres locaux et notamment les obstacles au vent (bâtiments voisins, reliefs du sol, bosquets...).

2. Vue technique D'un point de vue technique, les éléments qui interviennent sont :

- la hauteur de l'éolienne : plus l'éolienne est positionnée en hauteur, plus elle profitera du vent et moins elle sera sensible aux obstacles terrestres.

- le lieu d'implantation : il ne faut pas oublier que le vent est un phénomène intermittent. S'il n'y a pas de vent, il n'y a pas d'énergie. Il est donc important d'implanter les éoliennes là où les vents sont les plus importants et les plus fréquents. Par exemple, les vents sont souvent plus forts en (bord de) mer qu'au centre des terres, sur les crêtes que dans les vallées.

3. Vue législatif

D'un point de vue législatif, on retiendra ce qui suit en fonction des régions :

- En Région wallonne : l'installation d'une éolienne domestique (généralement limitée à 20 kW) est soumise à un permis d'urbanisme. Un permis d'environnement est également requis si la puissance de l'éolienne est comprise entre 100 et 499 kW.

- En Région bruxelloise : l'installation d'une éolienne domestique est soumise à un permis d'urbanisme. Un permis d'environnement est requis si la puissance de l'éolienne dépasse 100 kVA, soit 80 kW.

- En région flamande : l'installation d'une éolienne nécessite un permis d'urbanisme avec demande d'avis auprès de la commune.

Remarque : dans le cas d'une éolienne terrestre, la hauteur maximale de l'éolienne doit, dans tous les cas, être inférieure ou égale à la distance du pied de l'éolienne à la limite de la propriété voisine. Ceci pour éviter des dommages matériels aux propriétés voisines en cas de chute de l'éolienne.

C'est d'ailleurs un point très controversé à l'heure actuelle car la législation en préparation n'est pas très claire sur la possibilité ou non qu'une éolienne chute sur une propriété voisine sur laquelle elle n'entraînerait aucun dégât.

Jérémy Goldyn

Bien à savoir

- Les éoliennes domestiques ne peuvent être installées par un particulier ; il est en effet impératif de faire appel à un professionnel agréé, non seulement pour bénéficier des primes et avantages fiscaux éventuels, mais aussi pour faire face aux différentes contraintes techniques et notamment garantir que l'installation pourra résister aux pressions exercées par le vent.

- La mise en service d'une installation, c'est-à-dire la mise en oeuvre des raccordements et la fourniture du courant produit au distributeur local, ne peut se faire qu'après avoir reçu l'accord du gestionnaire du réseau de distribution et remis le dossier concernant les certificats verts à l'organisme responsable.

Nos partenaires