Radiateurs multifonctionnels

22/06/12 à 08:35 - Mise à jour à 08:35

Source: Je Vais Construire

Né en 1980 chez Zehnder, le radiateur sèche-serviettes peut assurer à la fois le chauffage de la salle de bains et le séchage des serviettes.

Radiateurs multifonctionnels

© igb/jvc

Son succès repose sur l'interprétation d'un objet aussi design que fonctionnel. Si le radiateur raccordé au chauffage central est économe en énergie, il manque d'indépendance, en particulier aux mi-saisons, quand la chaudière est mise en veilleuse. La version électrique remporte dès lors la majorité des suffrages.

Quant à nous, nous recommandons si possible un chauffage mixte, version plus souple répondant aux besoins tout au long de l'année. En effet, alimenté en hiver par l'eau chaude en provenance de la chaudière, le radiateur peut s'utiliser en mode électrique pour continuer de chauffer pendant l'été et aux mi-saisons.

La forme d'origine en tubulures blanches espacées s'est affranchie pour faire place à de très nombreuses variantes, des couleurs métallisées ou flashy jusqu'aux aspects les plus insolites. Muni d'étagères pour poser des objets, le radiateur d'aujourd'hui offre une solution gain de place pour les pièces de superficie réduite. De faible profondeur, il peut également revêtir le profil d'une poutre en acier posée verticalement pour accueillir plusieurs tablettes ou une patère (Antrax Série T de Matteo Thun).

Tubes Radiatori le compose de cadres juxtaposés formant un espace de rangement (Montecarlo de Pieter Jamieson) ou l'imagine en forme de banc posé sur le sol (Square Bench de L+R Palomba). Par ailleurs, la firme danoise Vola, réputée pour sa robinetterie design créée par Arne Jacobsen, le voit tout en sobriété, décomposé en tiges horizontales indépendantes. Muni de pieds ou de fixations latérales (ou au plafond), il devient élément de séparation dans les salles de bains, les cuisines, les chambres ou ailleurs.

Original, le radiateur paravent en version libre de la collection Axor Urquiola se raccorde sur le chauffage central (puissance calorifique de 730 W). Il faut au minimum assembler deux feuilles pour obtenir une bonne stabilité de l'installation autoportante. La créatrice Patricia Urquiola a imaginé un revêtement "Nuages" qui habille le corps de chauffe. Au fil du temps, les radiateurs ont ainsi multiplié les fonctions pour devenir des objets particulièrement décoratifs.

Marie-Claire Regniers

Nos partenaires