Réduire les frais de chauffage grâce à une régulation efficace

17/10/11 à 15:22 - Mise à jour à 15:22

Source: Je Vais Construire

La régulation d'une chaudière à condensation pilote l'ensemble du système de chauffage.

Réduire les frais de chauffage grâce à une régulation efficace

© Thinkstock

L'occupant d'une habitation ne perçoit généralement de la régulation d'un système de chauffage qu'un seul équipement : la vanne thermostatique. Elle est souvent accusée de bien des maux si elle ne délivre pas la chaleur attendue mais c'est à tort car seule, elle ne peut agir correctement et doit être associée à une régulation plus complète.
La régulation d'une chaudière à condensation pilote l'ensemble du système de chauffage. Sous son contrôle, le moteur fournit la bonne température quand il faut et où il faut, de façon constante et sans à-coups. Les appareils de régulation permettent d'assurer le confort adapté au mode de vie, au meilleur coût et sans gaspillage. Leur utilisation peut réduire de 10 à 25 % la consommation d'énergie. Ils sont de 4 types :

- L'aquastat
Les chaudières sont systématiquement équipées d'un aquastat de sécurité. Il mesure la température de l'eau de la chaudière et se déclenche sur une élévation anormale de température de l'eau à la sortie. Ce mode de régulation permet à la température de la chaudière de rester constante toute l'année.

- La sonde extérieure
Dans le cas d'une chaudière à condensation, il est utile de compléter cette régulation par une régulation climatique, c'est-à-dire une sonde extérieure. Elle mesure la température de l'air extérieur et permet à l'installation de chauffage d'anticiper les variations météorologiques. La chaudière réagit avant que le logement n'ait eu le temps de se refroidir ou de se réchauffer.

- Le thermostat d'ambiance
Il mesure la température dans une pièce de référence, souvent un espace de séjour. Le système de régulation adapte la température du logement en la comparant à la température de consigne et en agissant sur la chaudière ou sur la température de l'eau du circuit de distribution. Le thermostat doit être installé à environ 1,50 m du sol, loin d'une source de chaleur et à l'abri des courants d'air. -

- Les vannes thermostatiques
Ces robinets sont un bon complément du système de régulation. Avec eux, on peut choisir la température ambiante de chaque pièce. Ils permettent de moduler le chauffage en fonction de l'usage de l'endroit et de valoriser les apports de chaleur gratuits. Les robinets thermostatiques ne doivent pas être installés dans la pièce où se situe le thermostat d'ambiance. À l'arrêt du chauffage, il est conseillé de les ouvrir au maximum pour éviter un blocage au redémarrage de la saison de chauffe. Ces vannes peuvent aussi commander de la même manière des boucles de chauffage par le sol.

La mise en place d'un système de régulation lié à l'installation d'une chaudière à condensation peut bénéficier de primes régionales.

Cécile Wolfs

Nos partenaires